PROCESSUS ELECTORAL La date des législatives déjà fixée


Après la présidentielle, les regards sont désormais tournés vers les élections législatives qui se devront se tenir  d’ici la fin de l’année. C’est du moins l’information recueillie auprès des responsables du FDR qui étaient hier en réunion d’analyse des résultats de l’élection présidentielle. Ces scrutins sont annoncés pour les 27 octobre (1er tour) et 17 novembre prochains (2e tour) et seront donc organisés par le prochain gouvernement d’Ibrahim Boubacar Keïta. Le conseil des ministres doit valider les dates annoncées.

Le front anti-putsch ne cache pas sa colère et surtout sa crainte de fraudes lors de ces législatives qui seront aussi importantes que la présidentielle pour le contrôle du pouvoir.
“Nous savons qu’il y a un bourrage des urnes autant au 1er qu’au 2e tour”, a déclaré un responsable du FDR qui n’a pas mystère des détails sur les auteurs et l’ampleur des fraudes, ni sur les zones où elles se seraient produites. Il a tenu à dire que son regroupement se fera entendre si les “hommes qui ont organisé les présidentielle sont reconduits”.

Le FDR tient à dire que le regroupement va animer l’opposition et cela sans complexe et sans haine.

Youssouf Coulibaly

L’indicateur Renouveau 2013-08-20 09:31:49