Gestion de la crise 500 millions de FCFA pour de l’électricité au Nord

 

Cette cérémonie de signature a enregistré la présence des ministres de l’Economie, Mamadou Namory Traoré, celui des Finances, Abdel Karime Konaté,  de Energie, Makan Koundara et du directeur général d’EDM-Sa, Tidiane Keïta, etc.       
L’objet de cette cérémonie est l’une des réponses à l’état des lieux que le ministre de l’Economie a fait au cours d’une récente visite de terrain dans le Nord du pays.

A Tombouctou et à Gao, le ministre s’est entretenu avec les autorités locales, les représentants du secteur privé, les ONG, la société civile, les populations. La visite des marchés, des infrastructures, des établissements et des personnes déplacées, lui ont permis à la fin de cette visite de comprendre que l’une des aides les plus précieuses à apporter aux  grandes villes du Nord, est la normalisation des activités de fourniture d’électricité, la relance de l’activité économique qui en dépend.

Et c’est donc pour cette raison qu’au nom du gouvernement que le ministre de l’Economie et de l’Action humanitaire, Mamadou Namory Traoré, a mis à la disposition de l’Energie du Mali une enveloppe de 500 millions de francs avec immédiatement une avance de 200 millions de francs CFA afin de permettre la normalisation des activités de fourniture l’électricité dans les régions de Tombouctou Gao et Kidal.

Selon M. Traoré, “en honorant nos engagements de part et d’autre, nous apporterons la sécurité dans ces localités très sensibles, nous donnerons la possibilité à l’Administration de retrouver  ses performances, nous lèverons une des entraves à la réouverture des banques, une  priorité absolue dans ces régions, nous ferons en sorte que les industries et les différents corps de métiers retrouvent un regain d’activités, nous revitaliserons l’économie. Et alors mon département n’aura  jamais autant répondu à sa dénomination : faire de l’humanitaire à partir des ressources générées par l’économie, et booster l’économie comme ce sera le cas dans les régions nord à partir d’un choix stratégique d’action humanitaire. C’est cette dialectique qui donne tout son sens à mon département.

Il a aussi indiqué qu’à travers ce protocole d’entente, le gouvernement de la République offre gratuitement pendant 3 mois aux populations de Gao, Tombouctou et Kidal de l’électricité en guise de solidarité nationale, et pour leur témoigner une fois de plus, si besoin en était, qu’il n’y a de laissés pour compte dans la République.

Ben Dao
L’ Indicateur Du Renouveau2013-08-05 08:05:13