Coalition politique L’ADR/FDR est né

Dans le cadre de la présidentielle du 28 juillet prochain, les formations politiques du FDR ont mis en place le vendredi dernier une nouvelle plateforme de partis politiques, l’Alliance pour la sauvegarde de la démocratie et la République (ADR/FDR), composée de 22 formations politiques.

Il s’agit de l’Adéma/PASJ, de l’URD, des Fare, du PDES, du Parena, du Parti écologique, de la FCD, de l’UFCD, CAD, du Parti socialiste “PS Yelen Kura”, du Padem, du PDJ, de l’Umam, du MDD, du PSD, de l’Udi-Mali, du Pecsam, du KFJJ, du Barica, de  l’ACS, PIDS.

Cette plateforme pilotée par le président intérimaire de l’Adéma/PASJ, Ibrahima Ndiaye dit Iba, s’est engagé à mener des actions ambitieuses et à contribuer à l’élaboration et à l’application des stratégies communes à la présidentielle et aux élections générales se traduisant par des appels de soutien dès le 1er tour et à l’élaboration des listes communes, ajouter à ceux-ci des désistements et des reports de voix au second tour.

Pour ce faire, les membres des partis politiques et associations signataires de la présente plateforme par la voie de leur coordonnateur, Ibrahima Ndiaye, ont promis également d’engager dans les jours à venir plusieurs actions.

Il s’agit là, entre autres, d’une mobilisation citoyenne pour soutenir les autorités politiques et militaires dans la restauration de l’intégrité territoriale de notre pays, la sensibilisation de la communauté africaine et internationale pour la cause du Mali, la mise en place d’un cadre de concertation permanent pour le dialogue politique, le suivi et le contrôle du processus électoral en cours.
La plateforme aura la lourde tâche dès le 1er tour de conduire trois candidatures potentielles, à savoir celle de Dramane Salif Dembélé de l’Adéma/PASJ, Soumaïla Cissé de l’URD et de l’ex-PM Modibo Sidibé des Fares.

Ousmane Daou

L’ Indicateur Du Renouveau 2013-06-03 01:29:06