Le premier ministre malien reçu à Dakar

Arrivé hier soir à Dakar, Diango Cissoko devait quitter aujourd’hui à la mi-journée le Sénégal, dernière étape de sa première tournée en Afrique de l’Ouest depuis sa nomination le 11 décembre comme premier ministre. Son périple, entamé mercredi, l’avait auparavant conduit au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire et au Bénin. Hier à Abidjan, il avait souhaité qu’une intervention militaire africaine soit engagée “le plus rapidement possible” au Mali, dont le Nord est entièrement dominé depuis juin par des groupes islamistes armés incluant Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

Cette opération “aura lieu dès que les conditions seront réunies et nous ferons en sorte que ces conditions soient réunies le plus rapidement possible”, avait-il ajouté. Le Conseil de sécurité de l’ONU a approuvé le 20 décembre le déploiement d’une force armée internationale au Mali, mais par étapes et sans fixer de calendrier précis, tout en insistant sur la nécessité de dialoguer avec les groupes armés du Nord qui rejettent le terrorisme et la partition du pays.

Le figaro.fr 28/12/2012