Le Mali fait le bilan de dix ans de politique de décentralisation

Malgré ces progrès, des défis demeurent toujours. Il s’agit notamment de la récurrente question du transfert des ressources et des compétences aux collectivités, de la relecture du Code domanial et foncier pour rendre effectif les compétences des collectivités en matière domaniale, forestière et d’hydraulique villageoise.

C’est pourquoi le président du Haut Conseil des collectivités territoriales , M. Oumarou Ag Mohamed Ibrahim, plaide pour une relecture des textes sur la décentralisation afin “de conférer au fait majoritaire issu des urnes une réalité tangible et éviter aux collectivités la paralysie des bureaux communaux à cause des interminables procès postélectoraux”.

“Nos progrès sont indéniables, mais nous devons travailler à corriger surtout nos faiblesses”, a déclaré pour sa part le président Amadou Toumani Touré en recevant les maires des 703 communes du Mali le 17 mars dernier.

L’ Indicateur Renouveau 23/03/2011