CENI A BAMAKO : Des membres dans la tourmente !

Certes la mise en place n’a pas été caillou, mais les membres sont toujours dans la tourmente. Hélas ! Ils ont raté l’occasion de superviser la révision des listes électorales qui devait prendre fin le 31 octobre dernier. Leur installation tarde à se matérialiser. En témoigne cette lamentation poignante de Tamba Dagnioko, président de la CED : “je peux dire que nous ne sommes mêmes pas installer pour commencer notre mission de supervision. Il y a des démembrements qui n’ont pas eu de sièges, des maires refusent de les installer”. Et Kadidiatou Touré, membre d’une CEC, de renchérir : ” On a été toujours installés  au dernier moment. Si les gens s’activent pour la CENI c’est qu’il y a de l’argent. Alors que les indemnités sont très dérisoires : 20.000 FCFA par mois pour les membres des CEC et 40.000 FCFA pour ceux de la CED”.

Le scorpion 02/11/2011