Trafic de drogue, terrorisme… Mandat d’arrêt international contre le député Déty Ag Sidimou

Rappelons que c’est à la suite de l’interpellation d’une dizaine de complices présumés par les services secrets algériens que le nom du député serait régulièrement revenu dans l’enquête sur le trafic de stupéfiants dans la bande sahélo-saharienne.

Pour le moment, la demande de levée de l’immunité parlementaire de l’honorable député, émanant du gouvernement algérien et adressée à l’Assemblée nationale du Mali, début septembre, n’a pas encore abouti.

La Commission ad hoc, créée, à cet effet, y travaille toujours. Déty, lui, a reçu une correspondance dans ce sens. Signalons que les nombreuses activités de l’honorable Déty Ag Sidimou font l’objet de forts soupçons. L’ancien collaborateur de la SE algérienne est  également soupçonné d’être l’un des cerveaux de la rébellion au Nord (il est parmi les meneurs de l’attaque de la garnison d’Adiel-Hoc).

A suivre.

P.M.

Kidal

Attaque du check-point de l’aéroport, un soldat blessé

Ce qu’il y a lieu d’appeler désormais “incident” a eu lieu dans la nuit du vendredi 17 septembre. En effet, un groupe de personnes, encore non identifiées, a fait irruption sur le check-point qui donne sur la sortie de Tinessako. Selon nos informations, las bandits voulaient récupérer des armes, comme il l’on fait dans un autre check-point reculé. L’échange de tirs a duré une dizaine de minutes et les assaillants ont procédé à un repli. Tactique ou pas ? On ne saurait le dire. Dans tous les cas, ils ont fait un blessé du côte de nos militaires et donné une bonne dose de frayeur aux riverains.

P.M.

Le 22 Septembre 19/09/2011