SOLIDARITE EN FAVEUR DES POPULATIONS DU NORD La BMS débloque 30 millions de francs CFA La Banque m

A travers ce geste, expliquent les responsables de la BMS, il s’agit de contribuer à la concrétisation d’une des vertus cardinales de notre solidarité, et s’inscrire dans l’esprit de cette idée de Raoul Follereau, que ” nul n’a le droit d’être heureux seul “.

La présente donation, s’inscrit selon M. Lanfia Koïta, dans le cadre de la vocation de la banque de donner un nouvel élan à l’entre-aide et au renforcement du tissu. Ceci, explique le directeur adjoint de la BMS, se manifeste à travers le financement des populations vulnérables en vue de leur insertion dans le circuit économique. ” La BMS ne peut donc rester en dehors de ce mouvement de solidarité manifesté au bénéfice des populations restées dans les zones occupées et des populations déplacées et refugiées “, a déclaré M. Lanfia Koïta.

” Notre vœu, poursuit le responsable de la banque, est que cette somme puisse contribuer à atténuer les souffrances de nos frères  et sœurs affectés par cette crise, particulièrement les femmes et les enfants en situation de vulnérabilité “.

Le ministre de l’Action humanitaire, de la Solidarité et des Personnes âgées, qui a apprécié ce geste à sa juste valeur, a pris l’engagement que la somme sera utilisée à bon escient. Dr Mamadou Sidibé a rappelé le contexte particulier de la présente édition du mois de la solidarité, marqué le déplacement des milliers de nos compatriotes vers les régions du sud et certains pays voisins. Le défi humanitaire est de taille, explique le ministre Sidibé, et la solidarité doit agir. Cette 18e édition du mois consacré au partage, offre l’occasion, selon lui, de manifester plus de solidarité en faveur de ces compatriotes afin qu’ils ne se sentent pas abandonnés.

Issa Fakaba Sissoko

L’indicateur Renouveau 08/10/2012