SITUATION HUMANITAIRE AU NORD- MALI : Le cri de cœur du “Collectif des élus du nord”

Cette conférence de presse initiée par “Collectif des élus du nord”, s’est tenue dans la salle de conférence de l’Association des municipalités du Mali (AMM). Elle a vu la présence du président de l’AMM, Boubacar Bah dit Bill, lequel avait à ses côtes certains de ses collaborateurs.

Il s’agissait pour les conférenciers d’attirer l’opinion nationale et internationale sur la situation humanitaire au Nord et de lancer un cri de cœur à l’endroit des partenaires. Les élus du nord ont rappelé que les populations du Nord sont meurtries sur le plan culturel à travers la destruction des mausolées qui constituaient le berceau de la culture malienne et même africaine voire mondiale.

Sur le plan économique, explique Mme Maiga Aziza, 1ere  adjointe du maire de Tombouctou le Nord traverse un des pires moments de son histoire. L’administration a disparu il y a plus de trois mois. Les échanges commerciaux sont devenus très critiques.  Et dans cette période hivernale, nous profitons de l’occasion pour interpeller les autorités de la transition à mettre à profit la plaine irriguée de Saouné. Chose qui améliora les conditions de vie des populations après l’hivernage .

Pour les populations réfugiés à Bamako, Mme le maire a expliqué qu’  un comité est établi par les autorités municipales en vue de recenser tous les habitants du Nord. Cela facilitera le don des vivres que les organisations humanitaires offrent et ce projet est en bonne voie . Pour conclure, la 1ere adjointe du maire de Tombouctou, Mme Maiga Aziza, a rassuré les populations que les autorités feront leur possible pour améliorer les conditions de vie de ces concitoyens qui traversent des moment difficiles .

Nabila Ibrahim et Mamadou Bamoye Touré