SIKASSO  ET SA SAISON DE POMME DE TERRE 

 Le kilo de première qualité à 300 FCFA hier 

Il y a à peine un mois, le kilogramme de la pomme de terre se vendait à Sikasso à 600 Fcfa. Mais aujourd’hui, le prix a beaucoup baissé et est en train de se stabiliser entre 250 FCFA et 300 FCFA, en function des qualités. Jusqu’à hier mardi, le prix était à 300 F CFA le kilo.

Le kilo de cette tubercule de grande consommation pourrait passer à 200 FCFA voire à 175 FCFA dans les jours à venir, car, selon un producteur, la pomme de terre sera en abondance durant le mois de février prochain. Cette chute du prix du kilo de la pomme de terre fera le bonheur des consommateurs et l’on enregistrera une affluence des consommateurs vers la région de Sikasso pour s’en procurer.

En effet, dans la région du Kénédougou, comme à l’accoutumée, chaque année, le premier trimester est la saison de la pomme de terre. Cette année, selon les acheteurs, le prix de la pomme de terre baisse un peu plus tôt, car la récolte de cette année semble en nette amélioration par rapport à l’année dernière.

Pour comprendre davantage ce qui se passe autour de la production de la  pomme de terre, nous abvons fait un tour au marché de Médine de Sikasso appelé “soukounikoura”. Contrairement au jour du marché, qui est chaque samedi, nous nous sommes rendus à cette foire hier mardi 25 janvier 2022.

L’abondance commence le mois prochain

À l’entrée du marché,  les producteurs viennent écouler une grande partie de leur production. Il est  8 heures passées de 8 minutes, nous voici devant notre premier interlocuteur du jour. Il s’appelle Amadou Bamba, venu de Zadougou, un village situé à 7 kilomètres de la ville de Sikasso. Très souriant, Amadou Bamba fait observer qu’ils ont acheté la caisse  des semences de la pomme de terre de cette année par credit. Celle-ci s’élève à 32 000 FCFA. A l’en croire, une caisse de semences pèse 25 kg; qui peut produire à peu près  2 tonnes de pomme de terre, si la récolte se déroule bien.

Et notre producteur de la pomme de terre de nous rassurer que les récoltes de la pomme de terre de cette année seront bonnes et que l’abondance pourrait intervenir au debut et à la fin du mois de février. ” Je suis sûr à 100% que la récolte sera à la hauteur des attentes, par rapport à l’année dernière. Je crois que ce sont les semences de l’an dernier qui ont  beaucoup fatigué les gens. Pour expliquer que l’an dernier, certaines plantes de la pomme de terre sont mortes en pleine évolution. Tandis que cette année, elles sont en train de donner beaucoup de tubercules et de qualité satisfaisante. Cela a été confirmé par des producteurs, qui ont commencé leurs recoltes”, a indiqué ce paysan producteur de la filière.

Dans la localité de Kignan, au village de Kérèmèla, un producteur du nom de Moudirou Daiwara, se montre tout aussi optimiste et nous explique pourquoi la pomme de terre reussira cette année.

A ses dires, nombreux sont des producteurs qui ont augmenté le nombre de leurs  caisses de semences cette saison. Ce producteur, qui exporte souvent ses productions vers la capitale, nous affirme que Sikasso joue un rôle de premier plan dans la production de pomme de terre et en grande quantité au Mali.

Lamine BAGAYOGO