PRESIDENTIELLE ET PACTE ENVIRONNEMENTAL Une nuit citoyenne en faveur des 23 candidats signataires

Le réseau des organisations de la Société civile malienne œuvrant dans le cadre des changements climatiques et du développement durable, dénommé, “Reso-climat Mali”, a organisé dans la nuit du jeudi 25 juillet une cérémonie dénommée “nuit citoyenne”. Elle intervient suite à la signature du pacte environnemental par les candidats à l’élection présidentielle du dimanche prochain.

L’objectif pour la plateforme des 103 ONG et associations de développement, c’est  de partager avec l’opinion nationale et internationale cet acquis qui dénote tout l’engagement et la volonté des futurs gouvernants du Mali à faire de la gestion de l’environnement et du développement durable l’une de leurs priorités d’actions gouvernementales.

Il était prévu au menu de cette cérémonie symbolique, mais très significative, la rupture du jeûne  qui a été suivie d’une prière pour un scrutin apaisé.

Pour mieux faire connaitre par les invités le Reso-climat et le pacte environnemental qui constituait l’objet de la présente rencontre, une projection de film, présentée par Mouhamadou Farka Maïga, a permis de savoir les dix principes du pacte qui rentrent dans le cadre de la protection de la nature et de l’environnement.

Il faut ajouter à cela les éclaircissements du président du Reso, Dr. Ibrahim Togola. Selon lui, ce pacte constitue  un contrat moral entre les dirigeants et le peuple malien.  Et d’indiquer que ces principes constituent des axes d’orientation de la société civile pour permettre au futur président de la République de les prendre en compte dans l’élaboration de l’ensemble des politiques et programmes de développement socio-économiques et culturels durables du pays. Il a poursuivi pour saluer la compréhension et la coopération de l’ensemble des candidats qui ont accepté de signer ce contrat moral.

Cette initiative a été largement saluée par le ministre de tutelle, Ousmane Ag Rhissa, qui a tenu à remercier tous les signataires du pacte avant de prier pour un scrutin apaisé.
Il faut noter qu’à la cérémonie de lancement, tenue le mois de juin dernier, le ministre avait nommé le pacte environnemental du Reso-Climat Mali comme un pacte social, économique et même démocratique.

Il a été fait mention également dans cette cérémonie, les réalisations ainsi que le nouveau contrat, dénommé, ” Pacte du sahel” du Réso-Climat et partenaires, notamment la coopération suédoise dont le représentant a, aussi dans ses propos, salué les initiatives et les travaux titanesques abattus par le Reso-climat dans le cadre du développement durable.

Les partis des candidats signataires sont : Yèlèma, le RPM, l’UFD, RTD, Fare An Ka Wuli, l’Adéma/PASJ, Panafrik, l’UDA, le Modec, la CDS, le CNID, l’Umam, l’URD, le Care, Sira, la Codem, le PCR, la Cap, Cnas-FH, l’Alliance Chato 2013, Youssouf Cissé (candidat indépendant).

Ousmane Daou

L’indicateur Renouveau 2013-07-26 09:14:34