Pourparlers inter maliens d’Alger La jeunesse mobilisée contre la partition du pays

Les jeunes du Mali dans toute leur diversité se donnent la main dans une plateforme pour l’unité du Mali. Dans une déclaration soumise aux autorités dimanche dernier, ils ont manifesté leur engagement pour un Mali un et indivisible.

“Convaincus qu’il n’y a de solution véritable et durable à la crise actuelle que globale, nous nous engageons en toute confiance pour la construction d’un Mali meilleur par son unité, sa stabilité et sa diversité”, ont-ils déclaré.

Se fondant sur la Constitution du Mali, les résolutions des Nations unies, l’accord préliminaire de Ouagadougou et la feuille de route d’Alger consacrant le caractère laïc, indivisible et unitaire de la République, la plateforme refuse toutes velléités séparatistes qu’il s’agisse d’autonomie, de fédéralisme ou d’indépendance.

Elle invite les autorités et les amis du Mali à faire preuve de vigilance dans la conduite des négociations de paix pour ne pas tomber dans le piège des séparatistes. “Convaincus que Kidal respire le Mali, en conséquence nous disons non à tout amalgame pouvant compromettre la cohésion sociale et la réconciliation des Maliens”.

Le porte-parole de la plateforme, l’honorable Moussa Timbiné, a informé que “An tè son”, dans les jours à venir, envisage d’organiser des meetings de façon simultanée dans toutes les régions du Mali, à Bamako et à Paris pour réaffirmer à la face du monde son attachement constant à l’unité, à l’intégrité, à la paix et à la stabilité du Mali.

Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, porte-parole du gouvernement, Mahamane Baby, a salué la détermination des jeunes et leur soutien à l’unité de la patrie et souligné que les autorités sont fières d’eux.

Maliki Diallo

Source: L’ Indicateur Du Renouveau 2014-10-28 21:50:27