Avion présidentiel et marche de fournitures militaires Le Groupe parlementaire RPM disculpe IBK

Après un examen approfondi des questions importantes de l’heure touchant à la vie de la nation, notamment l’audit de la Cour suprême, le rapport du Vérificateur général et les conclusions et recommandations de la mission du Fonds monétaire international (FMI) relatifs à l’achat de l’avion présidentiel et au marché de fournitures militaires, le Groupe parlementaire RPM :

  1. Considère que des insuffisances mises en évidence par l’audit de la Cour suprême, le Vérificateur général et la mission du FMI, si elles ont eu l’avantage de mettre à nu certaines pratiques répréhensibles tant sur le plan de la morale que des procédures administratives et financières de l’Etat, ne concerne ni de près ni de loin le président de la République contrairement à une information distillée dans la presse.

Le président de la République ne saurait répondre à la place du gouvernement dédié à la gestion des affaires publiques dont il a la charge d’orienter et de coordonner l’action. C’est pourquoi le Groupe parlementaire RPM condamne avec la dernière énergie ces pratiques d’une autre époque, au moment où le pays se bat pour son unité, son intégrité territoriale et la réconciliation des toutes ses filles et de tous ses fils pour lui permettre de reprendre sa place d’antan dans le concert des nations sous la clairvoyante direction de Son  Excellence  Ibrahim Boubacar Kéita.

  1. En conséquence, le Groupe parlementaire RPM recommande que des suites judiciaires et administratives soient réservées à ces dossiers conformément aux principes d’un Etat de droit.
  2. Le Groupe parlementaire RPM rappelle au peuple malien que :
    1. Tout en comprenant les attentes et l’ardent désir qui sont les siens de voir notre pays sortir de l’impasse dans laquelle l’ont plongé des années de mauvaise gestion, les crises institutionnelles militaires, sécuritaires et économiques, le Groupe parlementaire RPM reste convaincu que les difficultés que traverse notre pays ne sont guère une fatalité.
    2. L’histoire nous enseigne que toutes les grandes nations ont connu leur moment de dures épreuves voire de doutes. Le Mali, une vielle nation ne saurait en être une exception.
    3. Le Mali est notre “maison commune”, qu’il n’est dans l’intérêt de personne d’aggraver outre mesure une situation déjà très difficile et que toutes les filles et les tous fils de ce pays doivent se donner la main  et conjuguer leurs efforts afin de permettre à notre chère patrie, le Mali, de surmonter dans les plus brefs délais les contingences de l’heure, et d’amorcer un véritable développement et de voguer vers de nouveaux sommets.
  3. Réaffirme son soutien indéfectible à Son  Excellence  Ibrahim Boubacar Kéita, président de la République du Mali
  4. Réitère sa confiance totale dans la vision du président de la République et du projet présidentiel “Pour l’honneur du Mali et le bonheur des Maliens” sous-tendus par le projet de société du RPM.

Cependant, le devoir de transparence, d’intégrité, de compétence et d’abnégation doit gouverner le choix des cadres dignes pouvant relever les défis de tous ordres qui assaillent le pays.

  1. Lance un vibrant appel au peuple malien pour qu’il reste soudé et solidaire de l’action de Son  Excellence Ibrahim Boubacar Kéita, président de la République.
  2. Exprime sa conviction et sa foi inébranlables que sous la haute direction de Son Excellence Ibrahim Boubacar Kéita, que le projet présidentiel “Pour l’honneur, la dignité et le bonheur des Maliens” et le projet de société du RPM feront du Mali un pays émergent.
  3. Demande aux militants et sympathisants ainsi qu’à tous ceux et celles qui ont placé leur confiance en Son Excellence Ibrahim Boubacar Kéita de se tenir mobilisés autour du président de la République et de son programme de gouvernement et de rester à l’écoute des mots d’ordre du Parti.

Fait à Bamako, le 27 octobre 2014

Le président du Groupe parlementaire RPM

Honorable Seydou Dembélé

Source: L’ Indicateur Du Renouveau 2014-10-28 21:52:07