Pour les 50 ans de relations La Chine offre 50.000 timbres postaux au Mali

“Grâce à la bienveillante collaboration de madame le ministre et la poste malienne, nous avons pris cette initiative de confectionner des timbres commémoratifs pour célébrer cet évènement qui marque l’amitié très profonde entre nos deux pays “, a-t-il ajouté.  

“Nous avons réussi à collaborer très étroitement dans la confection de ce timbre qui montre que nos deux nations ont toutes une histoire Mali, proclamé le 22 septembre 1960. Et la mosquée de Djenné, (une ville sainte, situe très longue et une culture très enracinée au sein de nos peuples”, a-t-il poursuivi, précisant que les motifs principaux de ce timbre sont la Mosquée de Djenné (construite au 14e siècle) et la Grande Muraille de Beijing.  

“Ce timbre constitue le symbole de nos 50 ans d’amitié et que nous allions continuer à renforcer cette amitié pour les cinquante années à venir, a-t-il dit.  

Mme Diallo a indiqué pour sa part que ce geste de la Chine traduit l’excellence des relations entre les deux pays, mais surtout la grande amitié qui lie les présidents Hu Jintao et Amadou Toumani Touré et la grande vision du développement que les deux grands dirigeants partagent.  

“La République populaire de Chine et la République du Mali attachent un intérêt particulier à la promotion et à la conservation de notre culture. Le timbre qui nous est remis par l’ambassade de Chine au Mali est la matérialisation de cette volonté politique”, a-t-elle ajouté.  

Elle a souligné que le timbre imprimé à l’effigie de la Grande Muraille de Chine et la Mosquée de Djenné, deux patrimoines classés patrimoines mondiaux, “traduit l’attachement de nos peuples à leurs symboles culturels”.

 

L’ Indicateur Renouveau 11/11/2010