POUR LA REUSSITE DE SA MISSION Le Ministre Konimba Sidibé sollicite la bénédiction des siens

Le Ministre malien de la Promotion de l’Investissement et du Secteur Privé, M. Konimba SIDIBE

Pour cette première sortie officielle vers les populations du Baniko, c’est avec joie et enthousiasme, que Konimba Sidibe a été accueilli ce dimanche par sa famille et les représentants des populations des 32 villages qui constituent le Baniko, dans la Commune Rurale du Kemekafo. Après un tour de la foule en liesse, le cortège s’est posé dans l’enceinte du Groupe scolaire «Bakariba Mariko». Ils étaient tous là, chefs traditionnels, hommes de tous âges, femmes et jeunes pour recevoir et faire des bénédictions à leur enfant nommé Ministre de la Promotion de l’Investissement et du Secteur Privé. Pour cette cérémonie d’hommage et de reconnaissance, ils étaient nombreux les ressortissants du Baniko, à effectuer le déplacement. Des délégations venues de Bamako, Fana, de Dioïla, Massigui, du Beleco, de Banco, N’Golobougou et autres localités environnantes, témoignant ainsi leur attachement aux valeurs de leur terroir. La fête a été belle et riche en couleurs, tout le patrimoine musical du Baniko a été revisité: du «baari» au «dounoun», du «golo» à la flûte traditionnelle en passant par le « kamalen N’Goni», le tout savamment agrémenté par les «youyous» intermittents des braves femmes de Sénou.

Le choix porté sur le Groupe scolaire «Bakariba Mariko» de Sénou, pour abriter cet évènement revêt tout un symbole. En effet c’est dans cette même école créée en 1962 et ouverte en 1963, que Konimba Sidibé tout jeune apprit à lire, à écrire et à compter, avec comme Maître Feu Bakariba Mariko dont le groupe scolaire porte le nom aujourd’hui.

C’est une tradition bien établie dans le Baniko, de solliciter l’accompagnement et les bénédictions des anciens, pour l’accomplissement d’une mission de portée nationale. Le Ministre Konimba Sidibe, ne dérogera pas à cette règle soigneusement gardée par les anciens. Au Mali, les chefferies traditionnelles constituent le noyau dur autour duquel émanent et convergent toutes les expressions culturelles du terroir. Elles constituent à ce titre un véritable centre de pouvoir traditionnel et séculaire. En souhaitant la bienvenue à l’ensemble des participants, le chef du village de Sénou, dira toute sa joie et toute sa fierté de recevoir aujourd’hui, chez lui l’enfant du terroir, sur ce site quasi naturel et modeste mais plein de significations. Tour à tour, la pléiade de chefs traditionnels, chacun en sa façon et en expressions bien imagées a félicité et remercié le Ministre Sidibe, pour cette marque d’attention, une chose qui honore toute la contrée du Baniko feront-ils remarquer. Comme pour dire à l’hôte du jour et à sa délégation de se sentir sincèrement et fraternellement bien accueillis et à l’aise sur les bords du fleuve Bafing, lequel nous aide à humer la fraîcheur combien originale de cette ambiance locale en cette période de forte canicule.

Le Maire de Sénou, M. Mamourou Sidibe, rappellera avec forces et détails la dimension sociale de Konimba, sa passion pour le Mali, sa stature nationale et les réalisations faites par celui-ci d’abord sous la transition, quand il était Ministre en charge du Contrôle Général de l’Etat, lors de son passage à l’Assemblée Nationale, comme député élu dans la circonscription de Dioïla, enfin comme natif du Baniko. Mamourou Sidibe a invité les générations futures à s’inspirer de l’exemple de Konimba SIDIBE.

Les représentants de la classe politique ont tous appelé à l’unisson main dans la main afin de promouvoir le développement socio-économique du Mali. Un développement qui passe aussi par l’école. Le représentant des enseignants du Groupe scolaire «Bakariba Mariko», non moins condisciple de Monsieur Sidibe, invitera l’ensemble des fils du Baniko à conjuguer leurs efforts, afin que de leur pépinière germent d’autres «Konimba Sidibe». Il sollicitera des autorités, la clôture du groupe scolaire et l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail. Le responsable du Centre de Santé Communautaire tout comme le représentant des jeunes, insisteront sur la construction de la route Sénou-Dioïla, afin de faciliter l’évacuation des patients en détresse, l’équipement du Cscom en personnel et en matériels de laboratoire, faciliter l’accès des populations au réseau internet et à la téléphonie mobile, la construction d’infrastructures socio-éducatives, le lancement et le parrainage d’une coupe «Konimba Sidibe».

Répondant aux intervenants, le Ministre Sidibe notera que le contexte dans lequel le pays se trouve actuellement, nécessite l’engagement de tout un chacun à œuvrer davantage en vue de transcender les difficultés auxquelles la nation fait face. Il invitera les populations du Baniko à prévenir la déforestation, à assainir leur environnement et cadre de vie afin de préserver la santé des populations notamment des enfants et de leurs mères. Konimba Sidibe terminera son intervention par le rappel des missions assignées au Ministère de la Promotion de l’Investissement et du Secteur Privé, avant de remercier les populations pour l’accueil réservé à lui et à sa délégation.

Cellule COM MPISP
Source:L’Indicateur Du Renouveau 17/05/2016.