Politicaillerie France- Mali Le ministre délégué Pascal Cantin à Mopti

Pour cette visite qui annonce de belles perspectives pour les collectivités de la région, le ministre Français était accompagné d’une forte délégation composée de deux membres du gouvernement, Soumana Makadji, ministre de la santé et docteur Mamadou Sidibé, ministre de l’action humanitaire, de la solidarité et des personnes âgées et l’ambassadeur de France au Mali, Christian Rouyer. Ils sont arrivés à Mopti lundi 18 février vers 10 heures.

Cette importante délégation a eu des échanges avec les représentants des collectivités de la région dans la salle de conférence de l’hôtel de ville. La réunion dont les enjeux n’échappent à personne s’est déroulée en présence du chef de l’exécutif régional, Ibrahima Hama Traoré et d’un membre du bureau de la coopération au développement de l’ambassade de Belgique au Mali, Luc Risch.

Le maire de la Commune urbaine de Mopti, Papa Oumar Bathily, en souhaitant la bienvenue à la délégation, s’est réjoui du début de la reprise de coopération avec le Mali. Le Maire a saisi l’occasion de cette présence du ministre délégué au développement pour expliquer les problèmes auxquels sa commune est confrontée depuis le début de cette crise. De son intervention, on retient que la population a été fortement touchée par l’impact de cette crise. Le ralentissement des activités a affecté certains secteurs de développement, notamment l’hôtellerie, le tourisme et l’artisanat. Le maire Bathily est convaincu que cette visite qui intervient deux semaines après celle du président François Hollande va redonner une confiance à une population meurtrie. Il a mis un accent particulier sur les enjeux de la coopération décentralisée et a insisté sur l’exemplarité  de la coopération décentralisée entre les communes de la région de Mopti et celles de la France.

La paix un enjeu majeur

Le ministre Pascal Cantin a insisté sur l’enjeu majeur que représente la paix dans le processus de développement. Pour la France, dit-il, la priorité, c’est de gagner la paix. Il a révélé aux participants que 126 collectivités françaises entretiennent des relations de coopération avec le Mali.

” Nous sommes là pour voir les priorités “, a déclaré Pascal Cantin, qui a évoqué la reprise de la coopération avec l’Agence Française de développement (AFD). Il a informé  de la tenue en France le 19 mars prochain d’une conférence sur le partenariat. Une occasion de faire le bilan de la coopération décentralisée avec les collectivités décentralisées, a expliqué le ministre délégué.

Notons que cette rencontre a été marquée par une communication. Elle a porté sur la coopération décentralisée entre les communes de la 5ème région et celle de la France. Cette visite du ministre a permis de faire un constat et de dégager des perspectives sur la relance de la coopération décentralisée.


Maison de la Presse,

Rédaction à Sévaré

Le Scorpion 2013-02-21 00:57:17