MARCHE DU SAMEDI Ras-le-bol en appui à l’opposition

Ras-le-bol marchera avec les partis politiques de l’opposition le samedi 21 mai 2016 “pour le Mali”. C’est ce qui ressort d’un point de presse animé hier par les responsables de l’organisation au foyer des jeunes de Magnambougou.

Les partis politiques de l’opposition organisent le samedi 21 mai une marche pacifique “pour le Mali”. L’objectif est de dénoncer les “dérives” du régime d’Ibrahim Boubacar Kéita. Ils ne seront pas seuls. Certaines organisations de la société civile marcheront avec eux.
C’est le cas de Ras-le-bol qui a annoncé hier sa participation à l’événement au cours d’un point de presse. Entouré par le porte-parole, Abderrahmane Coulibaly et Diakaridia Kéita, secrétaire à l’organisation, le coordinateur national de Ras-le-bol, Mahamadou Sissoko dit Pap Man, a expliqué que leur participation à cette marche s’explique par leur intérêt pour la bonne gouvernance au Mali.
“La plateforme Ras-le-bol est un ensemble d’associations partenaires. Nous avons décidé à l’unanimité de participer à cette marche parce que tout simplement les thématiques qui sont inscrits à l’ordre du jour portent bien sur la mauvaise gouvernance, la gestion calamiteuse du pays, la cherté de la vie, etc. Tous ces problèmes nous concernent aujourd’hui en tant qu’organisation de la société civile qui œuvre pour le développement, la bonne gouvernance au Mali et le bien-être de la population”, a souligné M. Sissoko. Il a précisé que ce sont les partis de l’opposition qui ont sollicité la participation de sa plateforme à la marche. Pour répondre à ceux qui diront que sa plateforme est manipulée par l’opposition, Pap Man a affirmé que son organisation marchera sans contrepartie.
“Nous n’avons rien reçu de l’opposition et on ne demandera rien. Nous avons été sollicités et nous l’avons accepté pour le bien-être de tous. Nous marcherons par nos propres moyens le samedi comme nous l’avons fait avec la CSTM pour décrier les dérives du gouvernement”, a-t-il indiqué.
Selon les précisions des conférenciers, plusieurs centaines de militants de Ras-le-bol marcheront le 21 mai.
Maliki Diallo
Source:L’Indicateur Du Renouveau 20/05/2016.