COLLECTIF JEUNESSE 100 % IBK Entrave à un exercice démocratique

Hier, en conférence de presse à Bamako, le Collectif jeunesse 100 % IBK a qualifié la marche de l’opposition, prévue le 21 mai 2016, de marche contre la République.

Le Collectif jeunesse 100 % IBK est montée jeudi au créneau pour dire non à un exercice démocratique. Face à la presse, ses leaders ont alerté le peuple malien sur les effets que cette marche pourrait avoir sur la stabilité du pays et invité les uns et les autres à ne pas y participer.
“La situation dans laquelle le Mali se trouve, toute action qui ne rentre pas dans le cadre de la stabilité, de la tranquillité et de l’apaisement du climat social n’est pas à soutenir. Il est évidemment claire, pour tout homme avisé et intelligent, que l’objectif de cette marche n’est guère espérer la moindre amélioration, mais de trouver des occasions et arguments pour fustiger le président IBK et son gouvernement”, a souligné Mamadou Ndiaye, coordonnateur national du Collectif. Les jeunes, selon lui, ont estimé que cette marche n’est organisée nullement pour revendiquer l’intérêt du peuple malien, mais de quelques individus. Et d’en déduire que l’opposition a failli à sa mission.
“Nous assistons à une autre forme d’opposition démocratique. Une opposition démocratique qui tente de forcer la main à un régime démocratique. S’opposer n’est autre que proposer, une opposition sans proposition n’est qu’un mouvement d’humeur”, a-t-il critiqué.
Le Collectif a réaffirmé son soutien à IBK et au gouvernement et invité tous les citoyens à bouder la marche de l’opposition républicaine pour le Mali.
M. Diallo
Source:L’Indicateur Du Renouveau 20/05/2016.