LEUCEMIE MYELOIDE CHRONIQUE (LMC):Une maladie peu connu du public malien

Leucémie Mali

Au cours de cette rencontre, il a été expliqué que la leucémie myéloïde chronique est une variété de cancer du sang, caractérisée par la production excessive des globules blancs dans la moelle osseuse (organe qui produit le sang). Elle est due à une anomalie génétique acquise.

La cause réelle de la maladie n’est pas connue. Sans traitement, elle peut évoluer vers des complications graves avec un risque vital. La LMC est très rare chez les enfants, mais sa fréquence augmente avec l’âge. Au Mali, elle représente le deuxième cancer du sang le plus fréquent.

Les symptômes et les manifestations cliniques les plus fréquents sont :
– une augmentation du volume de la rate, que le malade peut sentir dans la partie gauche du ventre ;
– une fatigue, qui est peut être liée à une diminution du niveau du sang dans l’organisme ;
– une fièvre ;
– une augmentation du volume du foie que le patient peut sentir au niveau de la partie droite du ventre ;
– des saignements du nez, de la bouche, etc.
– d’autres manifestations rares comme les thromboses vasculaires, les crises de goutte, le priapisme.

Diagnostic et traitement

Le diagnostic de la maladie est possible au Mali. Il se fait sur une prise de sang et de moelle osseuse.

Le traitement de première intention de la maladie est la prise quotidienne de Glivec fourni actuellement au malade, grâce à un programme humanitaire appelé Gipap (Glivec International Patient Assistance Program) des laboratoires Novartis.

L’accès à ce traitement est gratuit, mais conditionné à la pratique d’un examen spécialisé sur un prélèvement du sang ou de la moelle osseuse du malade (caryotype) qui ne se fait pas au Mali. Les malades qui ne peuvent donc pas payer les frais de cet examen qui se fait hors du Mali, ne peuvent pas accéder au traitement par le Glivec.

L’association “Leucémie Espoir Mali” est une association de lutte contre la leucémie myéloïde chronique au Mali, créée pour venir en aide aux malades atteints de LMC afin de permettre un accès équitable aux traitements actuellement efficaces contre la maladie.

La rencontre a permis aux uns et autres d’être beaucoup plus édifiés sur cette maladie à priori mortelle. Il est prévu dans le programme de l’association des campagnes d’information et de sensibilisation pour une connaissance de cette maladie au Mali.

A noter que le médicament est arrivé au Mali grâce au courage et à la détermination de Pr. Dapa Diallo de l’hôpital du Point G.

Ben Dao

Source: L’Indicateur Du Renouveau 03/07/2015