La prise d’aspirine peut être dangereuse pour les personnes âgées

Une étude médicale menée en Australie et aux Etats-Unis déconseille la prise quotidienne d’aspirine aux personnes âgées de plus de 70 ans et bien portantes.

L’étude prouve que l’aspirine présente des avantages pour les personnes ayant subi une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral.

Elle démontre, en revanche, que le médicament augmente le risque d’hémorragie interne, surtout chez les personnes âgées de plus de 70 ans et bien portantes.

Les auteurs de l’étude mettent en garde contre l’automédication à l’aspirine qui, selon eux, est largement pratiquée.

Les médecins rappellent que l’aspirine est souvent prescrite après une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral parce qu’elle agit sur le sang, réduisant les risques d’une nouvelle crise.

L’étude portait sur 19.114 personnes âgées de plus de 70 ans et bien portantes, qui n’ont pas eu d’antécédents de problèmes cardiaques.

La moitié d’entre elles a reçu une faible dose quotidienne d’aspirine pendant cinq ans.

Les conclusions de l’étude publiées dans “The New England Journal of Medicine” montrent que les pilules n’ont pas permis de réduire le risque de problèmes cardiaques et n’ont eu aucun autre avantage.

Au contraire, ils ont augmenté le nombre de saignements d’estomac chez les sujets étudiés.

De ce constat, le professeur John McNeil, de l’Université Monash, en Australie, donne l’explication suivante : “Des millions de personnes âgées et en bonne santé (…) qui prennent de l’aspirine à faible dose, sans raison médicale, le seraient en train de faire inutilement, car l’étude n’a montré aucun avantage global pour compenser le risque de saignement.”

“Ces résultats aideront à informer les médecins prescripteurs qui ne savent pas depuis longtemps s’ils doivent recommander de l’aspirine aux patients sains“, ajoute-t-il.

https://www.bbc.com