KOULIKORO, BANAMBA, SAMAYA ET KANGABA : Le MUH apprécie les chantiers des logements sociaux

Les 60 logements à Koulikoro, 20 à Banamba, 50 à Kangaba et 80 à Samaya, sont globalement bien fait. C’est le constat fait par le ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat en visite de terrain les 23 et 24 mars.

Après Ségou, San, Baraouéli, Fana et Dioïla, le ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat, a visité les chantiers des logements sociaux de Koulikoro, Banamba, Samaya les 23 et 24 mars derniers.

Accompagné par le président de la Commission des travaux public de l’Assemblée nationale et les directeurs nationaux des services rattachés à son département, le ministre Ousmane Koné s’est d’abord rendu le site des logements sociaux de Koulikoro ville le 23 mars. Sur les 60 maisons de type F3 en chantier, il ne plus que 20 qui sont finition. Les installations électriques sont effectives. Le site est alimenté par un chapeau capable d’assurer en permanence les besoins en eau des futurs bénéficiaires.

Le après Koulikoro, le ministre et ses suites ont fait le cap sur Banamba le même le jour. Les logements au nombre de 20 sont tous prêts. Il reste la viabilisation que le ministre Koné a instruit de diligenter avec les travaux. Ville sans eau et électricité, le chef du département de l’Urbanisme et de l’Habitat a demandé à ses services techniques de doter le site des logements de sociaux de Banamba, d’une source d’adduction en eau, comme à Koulikoro.

24 mars, deuxième étape de la visite. La délégation s’est rendue d’abord à Samaya et après Kangaba.
Quartier périphérique de Bamako dans le cercle de Kati, le chantier des 80 logements de type F5 à Samaya est fini. Premier du genre dans la construction des logements sociaux l’attribution de ses logements, construits par l’agence immobilière Sopromac dans le cadre du partenariat publique privé, sera différente des autres.
“Samaya est pratiquement prêts. La viabilisation et effective. Il ne reste que l’attribution aux futurs bénéficiaires. Mais ça ne va pas être distribué dans le même style que les autres chantiers. C’est un teste je pense ça doit faire l’objet d’une distribution différencier. Nous allons échanger avec les différents collaborateurs pour voir dans par rapport à Samaya”, a expliqué, Ousmane Koné, ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat.

Après Kangaba ou 50 autres logements de types F3 sont conduits par Sopromac, le patron du département de l’Urbanisme et de l’Habitat a livré son constat.
“Jusqu’à maintenant nous avons visité un certain nombre de chantier. Je peux vous dire que nous sommes globalement satisfaits de ce que nous avons constaté. Malgré nous avons signalé des réparations, sommes satisfait de la qualité des travaux”, a apprécié le ministre Koné. Comme lui, le président de la Commission des travaux publics de l’assemblée nationale, honorable Yiri Kéita, a exprimé sa satisfaction à la qualité des travaux. L’élu de la nation a invité les entreprises à persévérer dans ce sens.
Au cours de son passage à Koulikoro, Banamba et Kangaba, le ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat s’est entretenu avec les cadres des services relevant de son département pour s’enquérir de leur condition de travail.
Maliki Diallo