Vers la mise en place d’un mécanisme pour garantir les investissements au sein de la CEDEAO


Selon le conseiller technique du ministre de l’Economie et des Finances, Justin Nikiéma, le rapport mondial du forum économique mondial montre que la Cédéao est caractérisée par un contexte économique et un climat d’investissement qui comptent parmi les moins attractifs du monde.

Cette situation, a expliqué M. Nikiéma, est tributaire aux facteurs tant socioéconomiques que politiques. Il s’agit notamment de l’insuffisance des infrastructures de soutien à la production que sont les télécommunications, l’énergie et le transport.
C’est pour pallier ces insuffisances qu’une étude sur la faisabilité de mise en place d’un mécanisme de garantie des investissements a été initiée par la Cédéao.

Ce mécanisme va assurer un environnement politique et sécuritaire stable des Etats membres et renforcer la confiance des investisseurs au sein de l’espace communautaire.
“La Cédéao est en train de mettre en place un marché commun des investissements où les capitaux pourront circuler librement”, a soutenu le Commissaire chargé des politiques macroéconomiques de la Cédéao, le Dr Ibrahim Bocar Ba.  

M. Ba espère que le projet de mise en place de mécanisme de garantie des investissements de l’institution permettra de trouver des solutions idoines et durables qui minent l’environnement des affaires de l’espace sous régional.

SUIVI DE LA CAMPAGNE AGRICOLE 2013-2014 DANS LA ZONE OFFICE DU NIGER
L’espoir d’une campagne réussie

Dans le cadre du suivi de la campagne agricole 2013-2014, le ministre de l’Agriculture, Baba Berthé, accompagné du PDG de l’Office du Niger (ON), Amadou Boye Coulibaly, a effectué les 30 et 31 août 2013 une visite de terrain dans la zone ON pour s’imprégner de l’état d’avancement de la campagne. M Berthé s’est réjoui du bon déroulement de la campagne agricole 2013-2014.

Le ministre de l’Agriculture, Baba Berthé, accompagné du PDG de l’Office du Niger (ON), Amadou Boye Coulibaly, a effectué les 30 et 31 août 2013 une visite de terrain dans la zone ON. L’objectif de cette visite, selon le PDG de l’ON, était de s’imprégner de l’état d’évolution de la dite campagne afin de corriger les imperfections pour l’atteinte des objectifs.

La visite de ces 2 personnalités en zone ON a porté sur les zones de Kolongo et de M’Béwani. Dans ces localités,  la campagne s’annonce bien et prometteuse, même si certaines difficultés comme le problème de mains d’œuvre, de matériels agricoles, la non livraison de l’engrais pour les hors casiers, de fertilisation minérale dans la localité,  sont pénalisantes.

Dans la zone de Kolongo, la campagne agricole 2013-2014 prévoit l’exploitation d’une superficie de 15 500 ha dont 9 000 ha en casier, 2500 ha en hors casier, 4000 ha en Sossé/Sibila et une production de 6,580 tonnes à l’hectare. Les activités agricoles dans la zone sont en bonne voie pour l’atteinte de cet objectif. L’installation des  pépinières pour les 9 000 ha en casier est réalisée à 100% tout comme le labour. Cette dernière activité continue dans les parcelles hors casier. Le repiquage, quant à lui, évolue au même rythme que le labour et tend vers sa fin avec 99% de réalisation en casier et 2 060 ha sur 2500 ha en hors casier.

Les activités comme la fertilisation minérale et le désherbage sont en cours tout comme l’approvisionnement des producteurs en engrais. Le programme de la contre saison est terminé, et sur une prévision de 635 ha 1150 a ont été réalisés avec 6,010 t de rendement par ha contre 4,860 t la saison précédente. Quant à la situation des irrigations au mois d’août, le PDG assure du déroulement normal dans les 3 casiers de Kolongo. Le taux de recouvrement est de 91,33% dans cette zone  soit 671 752 260 de F CFA.

Quant à la zone de M’Béwani, la campagne en cours se déroule de façon normale et s’annonce prometteuse, en dépit de certaines lacunes.

Au terme de la visite, le ministre de l’Agriculture, Baba Berthé, s’est dit rassuré d’une bonne campagne agricole 2013-2014. Il a aussi invité les uns et les autres à plus d’engagement. Dans les différents champs visités, le ministre Berthé a invité les producteurs à suivre les conseils des agents de l’ON pour l’augmentation de leur productivité.

Pour sa part, le PDG de l’ON, Amadou Boye Coulibaly, s’est réjoui  du bon déroulement de la campagne car l’ON est en avance de 3% par rapport à celle précédente et que les pluies n’ont causé aucun dégât aux cultures dans la zone ON. Pour lui, l’objectif de l’ON n’est seulement de nourrir le Mali, mais de faire en sorte qu’elle soit un espoir céréalier dans la sous-région. C’est ce qui explique, à l’en croire, les différents projets d’aménagement et d’intensification de production par la mécanisation de l’agriculture dans la zone. Pour cela, il se dit prêt et engagé car, dit-il, “l’Office est toute ma vie” et un moyen incontestable du développement de notre pays.  

Youssouf Coulibaly

L’indicateur Renouveau 2013-09-02 08:16:42