Football malien Voici les monstres fabriqués par Boubacar Baba Diarra !

364

En voulant amener des personnes et ensuite les former pour le développement et la gestion du football qui sera un peu comme sa marque de fabrique même après son départ, Boubacar Diarra a eu la maladresse de fabriquer des monstres à multiples têtes et s’en va laissant derrière lui des monstres sans foi ni loi. En partant il laisse derrière lui des véritables sangsues du football qui sucent le sang des pauvres footballeurs avec un lendemain qui se noircit chaque jour d’avantage. Qui sont ces sangsues de notre football qui prennent en otage notre football avec son cortège de violence et de mort d’homme orchestré par ces individus qui ne respirent que par l’argent ?

Le plus virulent de ces monstres à multiples têtes n’est autre que Yéli Sissoko, ce dernier à un passé qui ne plaide pas du tout à un jeune et quel jeune ! La première fois où ce garçon au regard fuyant est apparu en public avec Boubacar Baba Diarra, c’était lors de l’élection de Boubacar Baba Diarra à la tête du Djoliba AC.

Il ne lève jamais la tête pour regarder les gens en face et ceci s’explique du fait qu’il est chassé partout où il va. Des sociétés importantes de la place l’ont renvoyé pour tripatouillage de chiffres. Il a été même condamné à 10 ans de prison ferme. Le Mali étant le pays le plus bizarre du monde et il n’a jamais passé une nuit en prison.

En plus de ce condamné qui se pavane dans la rue, il y a Basalifou Sylla l’avocat le plus nul du Mali qui n’a gagné aucun procès au Mali et en Afrique et c’est de ce dernier que Boubacar Baba Diarra s’était entouré comme avocat dans ces affaires et il a tout perdu.

Le football est un langage universel doté d’un code unique de textes régissant les activités et il faut les maitriser, mais notre célèbre avocat n’en maitrise aucun. En plus de ces deux personnes, d’autres monstres de moindre calibre et n’ayant aucune influence sur le monde du football malien sont aussi créés et ils sèment la pagaille pour toujours. Comment les faire partir du football malien afin que les vrais acteurs soient en paix ? Comme c’est Boubacar Baba Diarra qui les a amenés et c’était à lui de trouver une solution définitive à ces monstres qu’il a fabriqués de toute pièces.

InfoSPORT