Election à la Femafoot Bavieux -Salaha : qui gagne ?

354
femafoot

Ils sont deux candidats qui s’affrontent pour être le patron du football malien pour les quatre ans à venir, il s’agit de Mamoutou Touré dit Bavieux et Salaha Baby respectivement 1er vice président et 2e vice président de la Femafoot. Depuis un certain temps les deux s’affrontent pour convaincre les délégués qui choisiront le meilleur le 8 Octobre 2017 à Bamako. L’un a choisi d’aller rencontrer les délégués, échanger, discuter et proposer des solutions pour qu’une fois élu, les choses puissent avancer dans l’intérêt du football au Mali. L’autre candidat n’a semble-t-il pas fait assez de déplacement et les projets sont apparemment dans les cartables au niveau de la ligue de Tombouctou dont il assure la présidence où une visite aurait été effectuée.

Pour gagner une élection, tous les moyens sont bons, mais il ne s’agit pas de dénigrer les autres candidats, il s’agit de communiquer sur le projeté élaboré et expliquer aux délégués combien ils vont gagner en soutenant ce projet. Il s’agit de les rendre visite au siège du club, dans les ligues régionales de football, bastions des régions et pourquoi pas les ressortir votre projet tout en les demandant ce qu’ils comptent pour améliorer.

Secundo : il s’agit pour les candidats d’être à l’écoute des délégués et surtout avoir des gens sur votre liste qui sont des gens de bonne moralité et des gens qui ont fait leur preuve dans le football et qui finance le football pour l’intérêt de la nation. Le monde du football est un monde de fairplay il ne s’agit pas de ramasser les bannis et les honnis du football pour prétendre diriger le monde sportif. Les deux candidats travaillent-ils dans ce sens, c’est-à-dire parler du projet et avoir de la compétence avec eux ? A vous de juger les deux candidats.

Le candidat Bavieux Touré a fait une tournée dans les ligues de Bamako, Koulikoro, Kayes, Sikasso, Mopti, Ségou et même dans les districts de Bougouni, San et Bla. En plus des clubs visités comme le Stade Malien de Bamako où il a été accueilli à bras ouvert et les clubs comme l’AS Réal de Bamako où il a été joueur et dirigeant. Le Club de Bakaridian et 13 autres de ligues 1 ont déclaré leur soutien à Mamoutou Touré dit Bavieux. Quelles prouesses ! Des clubs de deuxième division, des associations sportives lui ont apporté son soutien en plus des champions de clubs de deuxième division. En plus sur la liste de Mamoutou Touré dit Bavieux, on trouve des personnalités comme Kassoum Coulibaly dit Yambox, président de la ligue de football de Bamako et un véritable investisseur dans le domaine. Qui n’a pas entendu parler de Yambox ? Qui n’a pas bénéficié des aides de Yambox ? Et l’infatigable président est toujours prêt à accompagner le football. L’avoir sur sa liste est synonyme de victoire déjà.

Diakaridia CAMARA
INFOSPORT