FONCIER A OUADOUGOU SIKORO Le maire de Kambila et son géomètre sur la sellette

Le maire de Kambila Issa Diarra et son géomètre Oumar Coulibaly, en complicité avec une famille, ont procédé au morcellement de tout le site situé à quelque 600 mètres des logements sociaux Sifma à Kati.
Moussa Diakité et Fatoumata Cissé de l’Association pour le développement de Ouadougou Sikoro ont accusé le maire et le géomètre de morcellement illégal. Ils l’ont avoué le jeudi 19 mai 2016 en conférence de presse.
Selon les conférenciers, les faits datent de 2015 quand un litige a opposé les habitants de Ouagadou Sikoro à l’ACI qui avait procédé à des morcellements sans aviser les populations. Mais unies et plus fortes, celles-ci avaient repoussé l’ACI.
Ce sont les mêmes parcelles qui font l’objet de spéculation par le maire de Kambila et ses complices. Il y a trois mois, le maire de Kambila Issa Diarra et son géomètre, Oumar Coulibaly, avec la complicité d’une famille installée sur le site, ont procédé à son morcellement sans aviser les propriétaires.
Cela a créé une polémique et poussé à bout l’Association pour le développent de Ouadougou Sikoro. Pour eux, il est inadmissible que le gel sur les activités foncières reste en vigueur et que le maire de Kambila en complicité des gros poisons s’adonne à cœur joie à la spéculation.
Pour Moussa Diakité, “il est hors de question qu’ils cautionnent une telle pratique”. Et d’inviter les autorités à prendre des dispositions. D’ailleurs, a ajouté Fatoumata Cissé, présentement, les habitants du site souhaitent le retour de l’ACI, car l’Agence promettait de viabiliser l’espace et octroyer un titre individuel aux occupants.
C’est une confusion sur le terrain. L’espace viabilisé, borné par la Sifma, est morcelé et attribué à des particuliers, ce qui n’est pas sans conséquence. Y a-t-il un ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières ?
Zoumana Coulibaly
Source:L’Indicateur Du Renouveau 20/05/2016.