Election à la Femafoot Quand un condamné à la prison ferme se pavane à l’air libre !

414

Il est sur la liste de l’un deux candidats, et il a été renvoyé comme président de la commission de finances de l’actuel bureau exécutif de la Femafoot, et il n’a pas du tout digérer cette exclusion. Si vous vous souvenez bien, c’est lui qui montre chaque fois des dossiers fabriqués dans son cabinet d’audit et accuse toujours sans apporter la moindre preuve de corruption et de falsification. Il a été recadré par un président de club lors d’un débat sur une chaine de TV. Appelé pour présenter leurs programmes au cas où ils seront élus au comité exécutif, pour les quatre ans, il fait hors sujet comme il sait bien le faire. Mais très vite recadré par son interlocuteur et ancien ministre des sports et de surcroit avocat de son état.

Ce gars a une boulimie pour l’argent sale et facile ; falsification de dossier, il sait le faire, tripatouillage de chiffre il est numéro 1, il a été renvoyé pour cette faute partout où il a été. Faux et usage de faux, il est un expert. Est-ce qu’on pourrait parler de transparence de chez lui. Depuis trois ans où il a été renvoyé. Il s’est fait un nom : chantage, calomnie, insulte et propagande, le monstre fabriqué par Boubacar Baba Diarra est depuis un hors la loi.

Dia

INFOSPORT