CRISE SOCIO-POLITIQUE :L’AFDN défend Modibo Sidibé


C’était en présence du président de l’AFDN, Mamadou Ivan Diallo, de la 1ere vice-présidente, Mme Dembélé Mariam Bolly, de la 2e vice-présidente et conférencière, Diarrah Drabo, et les représentants de l’AFDN venus de l’intérieur du pays. Après une minute de silence observée à la mémoire de soldats tombés sur le champ de l’honneur, la conférencière a fermement condamné le coup d’Etat du 22 mars dernier, tout en exigeant l’implication de tous les Maliens pour le redressement de la situation au nord du Mali. “L’Association Faso Den Nyuman condamne avec la dernière rigueur le putsch, la partition du pays et exige l’implication de tous les Maliens pour aider les populations du Nord-Mali en détresse à recouvrer leur dignité”.

L’AFDN, à travers Diarrah Drabo, a condamné les arrestations arbitraires de certaines personnalités du pays dont leur candidat, Modibo Sidibé, arrêté à 2 reprises puis relâché. La seule justification à ces arrestations par les putschistes est de préserver leur sécurité et pour l’intérêt du pays. Si tel est le cas pourquoi avoir tiré sur son mouton et son chien et casser les vitres de sa demeure ? S’est interrogé le président de l’AFDN, Mamadou Ivan Diallo.
Concernant les véhicules de campagne “trouvés au champ de Modibo Sidibé” et “les urnes remplies de bulletin de vote de Modibo” ne sont que des rumeurs  sans preuves.

Sur la déclaration de la junte pour le retour à l’ordre constitutionnel, Faso Den Nyuman attend jusqu’à jeudi pour son application, si non elle compte envahir les rues pour réclamer le retour à l’ordre constitutionnel, a prévenu le président de l’AFDN. Il a reconnu que son association est membre du Front uni pour la sauvegarde de la démocratie et de la République.
Quant au nouveau gouvernement, l’AFDN est prête à y participer pour servir le Mali.

Youssouf Coulibaly

L’ Indicateur Du Renouveau 10/04/20120