APRES UNE LONGUE ABSENCE Koko Dembélé veut rattraper le temps perdu

Si Koko Dembélé est connu et très apprécié au Mali et en Afrique pour la pertinence et la qualité de ses chansons qui prônent “la tolérance, la paix et l’amour”, il ne l’est pas assez en Europe. Le plus grand souvenir de la carrière artistique de Koko Dembélé reste sa tournée en avril et en septembre 1997 au Brésil où il a été le 4e invité de marque, après Nelson Mandela, Michael Jackson ainsi que Paul Simon au 18e Festival d’Olodum (un mouvement qui luttait contre le racisme au Brésil).

Koko Dembélé reconnait avoir été accueilli au Brésil avec tous les honneurs d’un chef d’Etat.  Après le Brésil, il reconnait avoir fait une série de tournées qui l’ont conduit successivement en France, en Allemagne et en Suisse. Mais il s’agit des tournées, affirme-t-il, qui sont passées presque inaperçues.

Avec des nouveaux partenaires, Koko Dembélé qui rêve toujours de succès, décide d’aller à la conquête de l’Europe. Dans le cadre de ce projet, il a effectué en novembre dernier, sur invitation de son nouveau partenaire (Mansa Live Production), un voyage de trois semaines en France où il a pris part au Festival Mansa de Montpellier. L’objectif de cette invitation était de faire découvrir le talent de l’artiste par les producteurs de spectacles européens.

Ainsi, pendant trois semaines, Koko a donné une dizaine de concerts en live à Montpellier et Paris. Toute chose qui lui a permis de rencontrer de nombreux producteurs de spectacles.

“Ce festival a été un test grandeur nature pour moi. Dieu merci, les résultats ont été positifs. Car, il a permis à mon partenaire de signer quelques contrats”, nous a-t-il confié, l’air très heureux.

Dans deux ou trois mois, Koko Dembélé espère entamer une tournée internationale qui va le conduire dans plusieurs pays d’Europe dont l’Allemagne et l’Espagne. Toujours, dans le cadre des préparatifs de cette tournée internationale, Koko Dembélé a effectué, fin décembre 2013, une visite éclair à Abidjan où il a fait des enregistrements.

“Mansa production live estime que mon talent est sous exploité. C’est pourquoi, elle décide de me relancer et cette fois-ci sur le plan internationale. Pour atteindre cet objectif, les responsables de cette maison de production, des jeunes très dynamiques, entendent reproduire certains de mes anciens titres qui ont eu du succès en Afrique, mais qui sont méconnus ou presque en Europe”, a expliqué le rasta man. Koko Dembélé ou “Vieux Père” pour les intimes, promet, au terme de sa prochaine tournée, un nouvel album qui sera prêt vers fin 2014.

“Si tout se passe comme prévu, l’objectif est d’aboutir à un nouvel album d’ici 2015”, a-t-il conclu.
A 59 ans, le “Vieux Père” a, à son actif 4 albums : “Baguinée” en 1993, “Tendoro” en 1998, “Yèrèdon” en 2002 et “Mandé” en 2007.

A.    D.
L’ Indicateur Du Renouveau 2014-01-07 14:38:26