Appel pour une sortie de crise Les artistes sonnent la mobilisation

Initiée par les artistes du Centre Soleil d’Afrique, en collaboration avec le Réseau “Kya” et “Balani’s”, cette rencontre se voulait un cadre de réflexion artistique sur la crise politico-sécuritaire dans notre pays. Elle a réuni plusieurs professionnels du monde arts et de la culture, à travers des animations itinéraires, musique, danses, projections de vidéo d’art sur la paix, marionnettes, etc.

Lorsque des artistes se réunissent pour lancer un cri d’appel à la paix, ils l’expriment à travers leurs créations. Au cours de cette journée, plusieurs tableaux de peintres et créations artistiques ont été exposés. Les images sont parlantes et expriment un réel malaise pour une nation meurtrie par l’impasse, du fait de la double crise politique et sécuritaire que traverse le pays.

Pour les professionnels des arts et de la culture, les artistes ont un rôle de premier rang à jouer dans la recherche de solution. C’est ce qu’ils ont voulu montrer à travers une conférence débats sur le thème : “Le propos artistique dans la solution de la crise malienne”.

Cette conférence, qui était animée par Chab Touré et Oumar Kamara, a servi de cadre aux participants de questionner la responsabilité sociale et politique de l’artiste dans la société. Quel rôle joue une œuvre d’art dans la société ? Que dit l’art ? A qui parle-t-il ? Qui est artiste ? Quelle est sa place ? Autant de questions qui ont suscité des débats fructueux entre les participants au cours de cette journée.

L’artiste, expliquent les conférenciers, est celui qui réalise une création esthétique. Il exprime nos préoccupations, nos émotions, nos intentions et nos sensations. Bref, ajoutent les conférenciers, l’artiste est un trait d’union entre son époque et les générations futures.

“La situation trouble que traverse notre pays interpelle tous ses fils (militaires, politiciens, artistes, etc.) les artistes se doivent d’apporter leur réponse. Les expositions, ateliers dans la rue, les projections et les animations musicales, les conférences qui ont lieu pendant cette journée, et même le lieu choisi pour abriter l’événement, témoignent que l’intelligence et la sagesse sont plus que nécessaires pour sortir de cette impasse”, a déclaré le directeur du centre culturel “Soleil d’Afrique”.

“En apportant leur créativité, explique Hama Goro, les artistes entendent dire que chacun, avec son savoir, doit s’unir aux autres pour élever les digues qu’il faut pour contenir les forces destructrices de la culture, du savoir et de l’intelligence qui nous assaillent au Nord et qui couve partout”.

I. F. Sissoko

L’ Indicateur Du Renouveau 05/09/2012