VUX DE NOUVEL AN DU CHEF DE LETAT Les hommes de médias se prononcent

Fidèle à sa tradition, le président de la République, Ibrahim Boubacar Keita a tenu un discours de nouvel an, le lundi dernier. Dans son intervention, il a évoqué plusieurs questions dintérêts nationaux. Si certains hommes de médias voient en cette première prise de parole dIBK pour la nouvelle année, une source despoir, dautres par contre, sont pessimistes.

Voici quelques réactions
Drissa Sangaré, Journaliste
Si on doit faire un rapprochement entre son discours et les actions qui sont menées sur le terrain depuis 100 jours, on dira facilement que le train est en marche. Le président est en train de mettre en uvre les objectifs de son second mandat.
Imrana Akilou Maïga, Journaliste
Il a fait un discours, le lendemain vous avez vu ce qui sest passé. Le 1er jour de lannée 2019 a enregistré la mort de plus dune trentaine de personnes à Koulongo au centre du pays. Dire que ses promesses seront tenues, jen doute fort. Je crois que ce qui va advenir après, ça serai toujours des promesses qui ne seront pas tenues. Son discours ne me rassure pas quand-même. Nous avons entendu plusieurs discours qui nont pas été réalisés. Franchement, nous voulons voir un président à lacte. Aujourdhui, le Mali est dans lurgence, il faut que le président se mette sur ses pieds pour faire sortir le Mali dans cette crise.
Alhousseyni Touré, Directeur de publication du journal “La lettre du Mali ”
Avec beaucoup dintérêts, nous avons suivi le discours du président de la république. Dans son discours, nous avons senti que le président a compris linquiétude de la population. Pour moi, son discours est très rassurant. Il a annoncé plusieurs grands chantiers pour le développement de ce pays.
Amadou Salah Touré, Journaliste
Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keita fait à chaque fois des discours prometteurs, mais il narrive jamais à concrétiser ses ambitions.
Zié Mamadou Koné