Une nouvelle base d’Aqmi découverte à la frontière Mali/Mauritanie


“Nous redoublons de vigilance, parce que c’est très probablement une attaque contre la Mauritanie qui se prépare à partir de cette nouvelle base des islamistes armés”, a-t-elle ajouté.

Selon une source indépendante, “il y a beaucoup d’espace” dans cette forêt et les membres d’Aqmi “peuvent s’y mouvoir très facilement. Mais aujourd’hui, nous n’avons pas encore constaté sur le terrain de positions de troupes maliennes ou mauritaniennes, prêtes à en découdre avec les islamistes armés”.

L’armée mauritanienne avait lancé à partir de juillet 2010 plusieurs opérations en territoire malien où elle traque avec succès les combattants d’Aqmi qui y disposent de plusieurs bases d’où ils opèrent dans plusieurs autres pays de la zone sahélo-saharienne.

La Mauritanie, qui est l’un des pays de cette région les plus actifs dans la lutte contre la branche maghrébine d’Al-Qaïda, en paye le prix fort, plusieurs attentats ayant été commis sur son territoire ces dernières années, ainsi que des enlèvements d’Occidentaux.

La semaine dernière, dans un message placardé sur des murs de la localité  malienne de Tombouctou (nord-ouest), Aqmi a affirmé avoir tué  deux ressortissants mauritaniens, infiltrés dans ses rangs et accusés de travailler pour le gouvernement du président mauritanien Mohamed Oul Abdel Aziz.

L’ Indicateur Renouveau 27/04/2011