Un important “sous-traitant” malien d’Aqmi arrêté par l’armée mauritanienne

Cette arrestation a été confirmée par Elie Doukouré, un élu de l’ouest du Mali, frontalier de la Mauritanie, qui a précisé que l’homme était un Malien du nom de Hamma Ould Ahmed. Accusé de “complicité avec Aqmi, il a été arrêté dans une zone frontalière entre nos deux pays”, a affirmé M. Doukouré.
La Mauritanie a lancé depuis un mois une vaste opération pour “traquer” les soutiens et complices d’Aqmi dans le Sahel “qui sont aussi importants que les combattants d’Aqmi eux-mêmes”, a affirmé une source des services mauritaniens de sécurité.

“Ces complices signalent les positions de notre armée, sabotent notre plan de lutte, apportent vivres et ravitaillement à Aqmi. Ils seront désormais traités de la même manière que nous traitons les terroristes”, a déclaré pour sa part la source militaire mauritanienne.
Le Mali, où Aqmi dispose de bases d’où elle opère dans plusieurs pays du Sahel, a longtemps été considéré par ses partenaires de la région comme le maillon faible de la lutte contre les activités de cette organisation qui commet des attentats, enlève des Occidentaux, se livre à divers trafics.

Depuis 2010, l’armée de la Mauritanie voisine, un des pays les plus visés par les actions d’Aqmi, est intervenue à plusieurs reprises en territoire malien pour démanteler et combattre des katibas (unités combattantes) de la branche maghrébine d’Al-Qaïda.

Avec Google News 27/04/2011