TERRORISME Les Etats-Unis donnent l’alerte d’un attentat à la voiture piégée à Bamako

Notre capitale vit au rythme de menace d’attentat. L’ambassade américaine à Bamako vient de donner l’alerte d’une voiture piégée à Bamako.
Les services de renseignement de l’ambassade des Etats-Unis au Mali ont publié vendredi un message d’alerte sur le portail de l’ambassade d’une préparation d’attaque terroriste à Bamako. Cette alerte a été vite prise au sérieux et donné lieu à une rencontre entre le Premier ministre et l’ambassadeur des Etats-Unis pour discuter des mesures de prévention et de lutte contre le terrorisme. Selon les proches du chef de gouvernement, la menace concerne une voiture piégée dans un lieu fréquenté par les expatriés.
Les officiers supérieurs maliens qui étaient aussi présents à la rencontre ont salué cette volonté des Etats-Unis d’aider le Mali dans sa lutte contre le terrorisme. Le contrôleur général de la police et ancien directeur général de la police, Ibrahima Diallo, a expliqué qu’”il s’agit, pour le Mali, de faire en sorte que nous puissions avoir un comité interministériel. Parce que l’objectif, c’est de faire en sorte que les différents départements puissent travailler en synergie pour que les problèmes soient gérés de commun accord”.
Celui qui est chargé de la lutte contre le terrorisme, a précisé que “le rôle de la partie américaine, c’est le renforcement des capacités, et ce renforcement des capacités passe d’abord essentiellement par le renforcement des ressources humaines parce que tout est basé sur l’homme. Il faut que nous ayons des hommes qui soient à hauteur de leurs missions, qui soient capables d’exécuter les missions qui seront les leurs. Au-delà de la formation, il y aura d’autres aspects qui vont suivre, mais le point focal, actuellement, c’est la gestion des ressources humaines. Et dans ce cadre, il est prévu déjà d’envoyer un premier lot de cadres supérieurs pour aller suivre une formation aux Etats-Unis”.
Joint au téléphone par Studio Tamani, notre confrère, Serges Daniel, a confirmé que “c’est une alerte crédible, mais ce n’est pas parce qu’il y a une alerte, qu’il y aura forcément un attentat. C’est une mesure de précaution que prend un pays comme les Etats-Unis par rapport à ses citoyens qui sont sur le territoire malien”.
Il n’a pas manqué de faire “observer que les Français et la Minusma n’ont pas donné cette alerte-là alors qu’en pareille circonstance, ils en donnent généralement. Les Français ont donné dans le passé des alertes, ainsi que la Minusma. Donc il faut prendre ça au sérieux, mais il ne faut pas non plus être trop traumatisé par cette alerte-là”.
Comme pour ne pas affoler, Serges Daniel a assuré qu’”il y a des dispositions qui sont prises depuis un certain moment. Mais je pense que les autorités ne parleront pas ouvertement de ces mesures-là”.
Maliki Diallo