SOULEYMANEBOUGOU : Un vent violent emporte les toits de l’école

L’école publique de Souleymanebougou a été touchée samedi dernier par un vent violent qui a soufflé sur Bamako. Pas de perte en vie humaine, mais d’importants dégâts matériels sont signalés, notamment à Souleymanebougou, près de la Commune I.

Le bilan matériel du passage de la tempête du samedi dernier a été très lourd à supporter par l’école de Souleymanebougou. Les tôles de la toiture des classes de la 2ème, 3ème et 4ème année ont été emportées par une tempête qui a soufflé sur la capitale samedi dernier. L’incident intervient à quelques semaines des examens de fin d’année. Et selon le directeur du premier cycle de ladite école, Flatié Oumar Coulibaly, cette institution scolaire figure chaque année parmi les centres d’examens du Diplômes d’Etudes Fondamentales. C’est pourquoi, il a sollicité l’accompagnement des bonnes volontés pour la réparation très rapide avant ce rendez-vous. “Je leur demande de prendre toutes les mesures pour nous aider afin que nous puissions répondre au rendez-vous dans des conditions optimales”, a-t-il-souhaité.
Cette situation affecte directement 245 élèves dans ce groupe scolaire. Raison pour laquelle, le Comité de gestion scolaire de l’école publique de Souleymanebougou imprégné de la situation, est à pied d’œuvre pour tenter de trouver une solution. “Le Comité de gestion scolaire de l’école publique de Souleymanebougou a convoqué une réunion dimanche dernier au lendemain même du dégât. Au cours de cette réunion, de mesures importantes ont été prises. D’abord, nous avons fait l’état des lieux. Ensuite, nous avons essayé d’évaluer les dégâts. Pour cela, nous avons mis un spécialiste sur ce travail. Après ce travail, nous allons chercher des fonds pour la rénovation de ces classes”, a indiqué Mamadou dit Gaoussou Diop, membre du Comité de gestion.
Après la rénovation de ces salles de classes, le Comité de gestion scolaire de l’école publique de Souleymanebougou souhaite la construction de nouvelles salles de classes. “Comme vous le constatez, ces salles de classes datent d’il y a plus de 20 ans. Et puis les normes de construction n’ont pas été respectées. Ce qui fait que ça s’est dégradé. L’école publique de Souleymanebougou a besoin de nouvelles salles de classes et des équipements adéquats. Nous invitons le Cap et la mairie pour qu’ils puissent nous venir en aide”, a sollicité Mamadou dit Gaoussou Diop.
Selon les témoignages, l’école publique de Souleymanebougou n’est pas seule à être touchée par cette tempête. Des dégâts ont été signalés à travers le village de Souleymanebougou.
Zié Mamadou KONE
L’Indicateur du Renouveau