Sommet de la Francophonie à Dakar : une ministre rwandaise critique François Hollande

La France et le Rwanda ont décidément des relations compliquées. La ministre des Affaires étrangères du Rwanda Louise Mushikiwabo a critiqué dimanche sur France 24 le ton paternaliste et directif qu’aurait selon elle adopté François Hollande ce week-end lors du sommet de la Francophonie, à Dakar.

“Je trouve ça gênant qu’un président qui est avec ses pairs, ici, au sommet de la Francophonie ne vienne pas discuter avec eux, mais dicter ce qui devrait se passer dans leur pays”, a-t-elle expliqué au micro de France 24, parlant d’une attitude “très inélégante”.

“Qui décide de l’avenir politique des Africains ?”

Un peu plus tôt, le président de la République français avait mis en garde à Dakar « les dirigeants qui voudraient s’accrocher au pouvoir à tout prix » devant les chefs d’Etat et de gouvernement, majoritairement africains. Une phrase que pourrait prendre à cœur le président rwandais Paul Kagame, qui entretient le flou sur ses intentions de briguer un autre mandat.

“Qui décide de l’avenir politique des Africains ?” s’est interrogée la patronne de la diplomatie rwandaise. “Ce n’est pas Paris qui décide, c’est évident”, a-t-elle ajouté. “Lorsqu’il dit ‘je suis venu à Dakar pour dire aux Africains’, je trouve que ce n’est pas normal ! Nous sommes en 2014 !” s’est-elle indignée.

Le Rwanda s’oppose régulièrement aux prises de positions de François Hollande. En avril, le boycott des commémorations du génocide Rwandais par la France après les propos du président Paul Kagame avait déjà suscité une vive réaction… de Louise Mushikiwabo.

Julien Chabrout

http://www.metronews.fr2014-12-01 00:44:37