Recouvrement des impots Les recettes fiscales en chute libre suite à la crise politique

Ainsi, la direction générale des impôts (DGI) n’aurait jusque-là réalisé que 29 % de ses recettes annuelles, soient 142,472 milliards de F CFA sur une prévision annuelle de 495,286 milliards de F CFA. Et sur une prévision de 182,003 milliards de F CFA entre janvier et avril 2012, seulement 142,472 milliards de F CFA, 78,28 % des rentrées. Les recettes douanières ont également enregistré une baisse de plus de 15 milliards de F CFA.

Et selon de nombreuses sources au ministère de l’Economie et des Finances, il faut s’attendre à des chutes plus sévères de 20 à 30 milliards de F CFA pour l’économie nationale dans les prochains mois. Pis, avec la situation actuelle, “on pourrait en arriver à des baisses de 60 à 75 milliards de F CFA si la crise persiste”, insistent-elles. Ce qui correspondrait à 40 % de chute par rapport aux recettes annuelles.
Pour les économistes avec qui nous avons échangé sur le sujet, “les recettes douanières et fiscales chutent du fait de l’arrêt des investissements étrangers au Mali. Tous les projets sont à l’arrêt, toutes les entreprises du BTP ont presque arrêté les chantiers”.

Le Républicain Mali 17/05/2012