Rashad Hussain au Mali : Soutien réaffirmé au mali dans la lutte contre le terrorisme.

Rashad Hussain a expliqué que le lancement du programme sur la santé maternelle et néo-natale était la concrétisation d’un engagement pris par le président Barack Obama lors de sa visite au Caire en Égypte. L’objectif, a-t-il rappelé, est d’améliorer les rapports entre les États-Unis et les pays du monde musulman.

On sait que depuis les attentats terroristes du 11 septembre 2001, l’islamophobie s’est accrue Outre-Atlantique. “Le président Obama a la volonté de nouer des partenariats fructueux avec des pays musulmans dans les domaines de la santé, de l’éducation, de l’entrepreneuriat et dans beaucoup d’autres domaines sociaux”, a indiqué le conférencier.

Rashad Hussain a par ailleurs réaffirmé le soutien de l’administration Obama aux efforts du gouvernement malien dans sa lutte contre les menaces terroristes dans le Nord du pays. “Nous soutenons le Mali en ce qui concerne la formation, les manœuvres militaires. Le processus qui a commencé depuis un certain temps se poursuivra”, a-t-il déclaré. “Les menaces terroristes sont des menaces transfrontalières et font des victimes”, a-t-il ajouté avant de soutenir l’idée du président de la République Amadou Toumani Touré d’organiser une conférence sur la paix, la sécurité et le développement dans la bande sahélo-saharienne.

Rashad Hussain est depuis le 13 février 2010 l’envoyé spécial des États-Unis auprès de l’OCI qui comprend 56 nations. Il est diplômé de la faculté de droit à l’université de Yale. Cet ancien rédacteur en chef de la revue de droit de Yale est chargé d’approfondir et étendre le partenariat entre les États-Unis et les pays du monde musulman.

M. KEITA

Journal l’Essor du lundi 08 novembre 2010