Quand une personne force mon admiration: Mamadou Bah Kone (MBK) ou la Force Tranquille de Vienne ….

Mbahkone2

Mais le connaissez-vous vraiment ?

J’ai tenté de percer le mystère de ce gentleman qui parle rarement de lui-même mais qui est une vraie référence pour la diaspora malienne.

Car Mamadou qui parle parfaitement le Français, l’Anglais et l’Allemand est malien et vit à …. Vienne, en Autriche depuis 1995.

Avant, il était conférencier à l’Institut des Études Africaines et Professeurs de langue (Anglais) à l’hôpital Barnherzige Bruder, et à l’Université Publique Hietzing.

Il fit plusieurs conférences sur les relations intergénérationnelles sur la coopération internationale et participa à de nombreuses conférences de l’Union Européenne en Allemagne, Roumanie, Slovénie. En outre, il fit plusieurs formations à Londres en Angleterre et à Boston aux USA.

De son impressionnant parcours académique j’ai retenu quelques passages que je vous livre ici.

Coté « européen » Mamadou Kone est titulaire d’un M.E.S en Relations Internationales, Droit International, Droit Européen) après son passage a l’Académie de Diplomatie Culturelle de Berlin, en Allemagne et de l’Institut de Gestions de Vienne.

Ce qui l’a amené à s’essayer aux domaines aussi variées que les Relations Internationales (bilatérales et multilatérales, les Institutions Européennes (politique d’intégration, d’état de droit, la politique économique et le droit international, les institutions Onusiennes (Droit et Programmes de coopération), la diplomatie Culturelle (les enjeux et moyens de résolution des conflits), le développement économique et les transferts des compétences, l’Éducation et santé, enfin le droit des femmes et des femmes.

Il est actuellement:
 – Consultant auprès de WFWP, International (Éducation, Santé et Droits de l’homme)
 – Ambassadeur de la Paix Mondiale (distinction par Women Federation for World Peace, une organisation affiliée aux Nations Unies) qui récompense les cadres dont les engagements et travaux sont centrés sur la prospérité des autres surtout les couches faibles. Des personnes qui font promouvoir la coopération, des valeurs humaines et morales, internationales, inter culturelles et inter religieuses en cultivant la paix et l’amour entre les êtres.

Coté malien, MBK est Membre initiateur de deux principaux projets: Le Projet Pied Bot (santé) à Bamako et à Mopti (éducation)

Récemment il a obtenu la haute distinction de “Ambassadeur de la Paix” qu’il a dédiée à tous les enfants démunis, à tous mes collaborateurs au Mali et en Autriche. C’est un nouveau défi lancé, celui de la paix et le droit des enfants et femmes au Mali et partout dans le monde.

Je me suis,bien entendu, informé sur MBK, à son insu, à travers 3 personnes qui le connaissent très bien et qui m’ont livré leurs témoignages (la liste reste ouverte pour ceux qui veulent encore témoigner sur MBK)

AUGUSTINE Augustine Diallo Sangaré

« Je m’appelle Augustine Sangaré eps Diallo. Je travaille à Air France depuis 15 ans dans le service commercial. Femme engagée politiquement, j’aime les échanges sur les actualités du pays. Très ouverte toujours en quête d’informations.

MBK est un ancien collaborateur de ma défunte mère. Ils ont eu à travailler sur le projet DAS – MALI PROJEKT.

S’il faut que je décrive MBK, c’est un homme intègre très professionnel avec des visions claires sur les réalités de nos sociétés malgré qu’il soit à cheval entre l’Europe et l’Afrique. Cet homme a contribué et continue à contribuer au développement de notre pays par son projet «Pied Bot».

Plus de 20 ans que ce MBK vit en Europe, il n’a jamais oublié ses racines.

Ses relations internationales lui ont permis d’ouvrir les portes de la diplomatie à Vienne. Les reconnaissances à travers les prix et diplômes ne sont que les fruits de son travail. J’apprécie MBK pour la personne qu’il incarne, son savoir-faire et surtout sa plume légère et délicate »

Mais oui, bien sûr, que je suis très jaloux MBK. Qui ne le serait pas après de tels propos !!! Merci Augustine !

Continuons sur les témoignages.

ALMAMY KIRE

« Je suis Dr Almamy Mohamed KIRE, Chef division chirurgie orthopédique et responsable médical de la cellule pied bot du CNAOM. Je suis malien diplôme de la Faculté de Médecine et d’Odonto Stomatologie de Bamako (1998-2006) et de l’Université Université cheikh Anta Diop de Dakar (pour la spécialisation en Chirurgie orthopédique, traumatologique et médecine de rééducation fonctionnelle.

Je travaille avec MBK depuis 2006, dans le cadre de la prise en charge du pied bot qui est une pathologie congénitale handicapante mais qu’on peut soigner avec une méthode spécifique.

C’est Mr Koné qui a initié le projet en partenariat avec ces amis autrichiens les chirurgiens et médecins avec comme objectif de faire un transfert de compétence dans le cadre de la prise en charge de cette affection.

De 2006 à 2014 nous avons soigné plus 1350 cas de pied bot. Du coup MBK a contribué à faire du Mali une référence à la matière.

Partout où j’ai été Tunis, Addis Abeba, Arusha, Abidjan et j’en passe le Mali est cité comme exemple, nous recevons même les enfants de pays limitrophes.

Je me rappelle une fois un malien de Djeddah après avoir vu une émission à la télé sur notre travail est venu de l’Arabie saoudite pour la consultation.

Bref MBK ne s’est pas arrêté là, il continue sans relâche de soutenir le projet avec ses conseils, appui technique, on fait régulièrement ses séances de formation et de recyclage.

En 10 ans de partenariat je n’ai jamais vu l’homme en colère ou énervé quelle que soit la situation il garde son calme et il gère. On a été démotivé plusieurs fois avec la lourdeur administrative mais MBK ne relâche pas.

Je sais bien il ne gagne rien mais c’est un patriote qui aime son pays, et il veut apporter sa pierre la construction pays pauvre comme le Mali ou le système de santé reste à ……. je peux pas tout vous dire, tellement c’est nombreux les exemples mais je vois en lui un bel exemple de patriote que la jeunesse africaine dois s’inspirer le mali aussi bien que l’Afrique a besoin de gars comme ça il est optimiste et puis imagine le fait d’épargner 1000 cas 100 personnes d’handicap !!!

Ses défauts ? Bon on peut dire qu’il ne se repose jamais et ce tyran oblige tout le monde à sacrifier les heures de pause et même les week end pour sauver ces enfants perdus.

Je vous remercie beaucoup parce que MBK travaille l’ombre, il n’est pas connu, donc en faisant cet article c’est comme si vous parachevez ces actes»

Très clair, très simple et très … vrai ! Merci Almamy !

Poursuivons nos témoignages et terminons par Fatoumata Diawara.

« J’ai fait le lycée avec Mamadou. Nos mamans étaient copines adolescentes.

MBK était un étudiant brillant parmi les premiers de la classe, nous faisions LL (Langues et Littératures).Il était particulièrement brillant en anglais , je pensais qu’ il serait devenu prof d’anglais , lol , il a toujours été simple, humble, beaucoup lié à sa famille, à ses grands-parents …

Je me rappelle particulièrement qu’il aimait nous raconter le matin dans la cours du lycée avant que la cloche sonnait des blagues, il aime faire rire les autres, mettre de bonne humeur …

J’étais timide et restait souvent dans mon angle, il me taquinait et cherchait de me mettre à l’aise, il se soucie du bien-être des autres »

Ah bon donc tu adores raconter des blagues MBK ? Désormais nous attendons de toi une blague tous les jours sur ta page sinon on ira en grève !!! Quels beaux témoignages !! Merci Fatoumata !

Pour terminer je dis que le Mali regorge de très grandes compétences à travers le monde et la plupart d’entre elles, très appréciées dans leur pays d’adoption sont totalement méconnues dans leur pays d’origine..Ce qui est très dommage …
 Bon vent !!!!

Mountaga Touré

Source: Diasporaction 01/09/2015