Promotion du chef de la junte général Dioncounda récompense le capitaine Sanogo pour son coup d’E..

Ultime récompense pour  le capitaine Amadou Sanogo, auteur du coup d’Etat du 22 mars 2012 qui avait déstabilisé le Mali. Il vient d’être promu général et l’information a été donnée hier lors du Conseil des ministres. C’est la suite logique d’une manœuvre du président de la République par intérim, Dioncounda Traoré qui déclarait en décembre 2011, que “sans élection tout peut arriver, même un coup d’Etat”. Et le coup d’Etat de Sanogo et Co. est intervenu quelques semaines plus tard et qui l’a porté à la tête de l’Etat. La suite, tout le monde le sait.

 

Une fois au pouvoir, après avoir subi des coups et blessures volontaires par une foule déchainées, Dioncounda a évité tout désaccord avec le nouvel homme fort qui le portait pas du tout sur le cœur. Ce désamour a duré jusqu’au renversement du Premier ministre plein pouvoir, Cheick Modibo Diarra par l’auteur du coup d’Etat du 22 mars 2012. Dès lors, une nouvelle sympathie lie Sanogo à Dioncounda.  Ce dernier a d’ailleurs organisé le 6 juin dernier une cérémonie de réconciliation entre factions militaires rivales du Mali qui s’est tenue au palais de Koulouba. A l’occasion, le capitaine Amadou Haya Sanogo, auteur du coup d’Etat du 22 mars 2012 qui a précipité le Mali dans la crise, avait été amené à demander “pardon” au peuple malien pour son acte.

Avant cela, le président par intérim, Dioncounda Traoré avait organisé une cérémonie d’investiture du même capitaine Sanogo comme président du Comité militaire de suivi des Reformes des Forces de Défense et de Sécurité (CMSRFDS), poste auquel le putschiste s’était autoproclamé en janvier 2013.

Le capitaine Amadou Aya Sanogo a soutenu la candidature de l’ex-Premier ministre Ibrahim Boubacar Keïta dit IBK et aurait  travaillé “activement” à la victoire de l’ancien Premier ministre. Donc, il va continuer à faire la pluie et le beau temps au Mali.
Ayant pu arracher un galon de général de l’armée en une année avec Dioncounda, combien de récompenses IBK lui réservera-t-il dans son quinquennat ?

Youssouf Coulibaly

L’ Indicateur Du Renouveau 2013-08-15 10:33:54