PRESIDENCE DE LA FEDERATION MALIENNE DE BOXE: Mamadou Sanogo passe le flambeau à Cheick Raoul Diakité

La Fédération malienne de boxe (FEMABOXE) a tenu son Conseil national électif le vendredi 10 janvier 2020 à l’Hôtel Dafina de Niaréla, Bamako. C’était en marge du championnat national de la discipline disputé au Carrefour des jeunes du 10 au 11 janvier 2020. Le fait marquant a été le passage du flambeau entre Mamadou Sanogo et le Colonel à la retraite Cheick Raoul Diakité qui préside désormais aux destinées de la Femaboxe. Il a été élu par acclamation après l’invalidation de la candidature de notre consœur et juge-arbitre de l’Union africaine de boxe (ABU en anglais) et WBC (World Boxing Council), Mme Tiouta Traoré.

«Je laisse la boxe malienne entre des mains sûres, sincères et sérieuses de quelqu’un à qui j’ai une confiance inestimable» ! C’est par ces mots que le président sortant de la Fédération malienne de boxe (FEMABOXE), Mamadou Sanogo, a passé le flambeau à son successeur, le Colonel à la retraite Cheick Raoul Diakité.

Après une motion de soutien adressé à la commission d’investiture par toutes les ligues, il a été élu par acclamation. La candidature de Mme Tiouta Traoré a été invalidée car, a jugé la commission d’investiture, «non conforme» aux statuts de la Femaboxe. Et cela parce que la candidate est membre d’une organisation professionnelle de boxe alors que la fédération s’occupe des amateurs.

Détentrice d’un diplôme de juge-arbitre de l’Union africaine de boxe et de World boxing council (WBC), Mme Tiouta Traoré est aussi membre cette union (ABU) depuis les assises de  Kampala (Ouganda) du 6 au 9 septembre 2018. Elle est également vice-présidente de la commission boxe féminine professionnelle de l’ABU.

Dans leur motion de soutien, les ligues ont mis l’accent sur les immenses efforts consentis par le Colonel Raoul dans l’ombre pour redynamiser la boxe malienne. Une vraie cheville ouvrière, il ne s’est jamais ménagé démarcher les partenaires pour financer les compétitions, des activités de formation…

L’élection du nouveau bureau fédéral a été validée par la Direction Nationale des Sports et de l’Education physique (DNSEP) et le Comité National Olympique et Sportif du Mali (CNOSM) représentés respectivement par Alassane Doumbia et Tidiane Médian Niambélé.

Très ému, Raoul n’a pas pu retenir ses larmes en évoquant la mémoire du regretté Pierre Diakité (mort à la tâche le 4 novembre 2006 à Saint Domingue où il participait au Congrès de la l’Association internationale de boxe amateur-AIBA) qui l’avait amené dans la boxe. Il également rendu un vibrant hommage à son prédécesseur et a promis de tendre rencontrer Tiouta pour l’unité de la grande famille de la boxe malienne.

 

Le président Sanogo a balisé le chemin futur rayonnement de la boxe malienne

Le président sortant a souhaité à l’ouverture des travaux que l’AGO  du vendredi soit comprise par tous comme «un contrôle de la gouvernance de notre Association». Et cela d’autant plus que «le mandat qui s’achevait a été caractérisé par une grande stabilité de nos structures et une organisation satisfaisante de nos activités». Il s’agissait donc d’évaluer le travail du bureau fédéral et de porter, en perspective, «une analyse sur l’Etat de santé de la boxe au Mali». Ainsi, pour le président sortant, «le caractère électif» de la session ne devait pas en aucun cas faire «perdre de vue cette exigence de la bonne gouvernance».

Lors du Conseil national de Kayes, en 2015, quatre objectifs majeurs ont été assignés au bureau élu. Il s’agissait du développement et de la pratique de la boxe dans toutes les régions du Mali ; la participation du pays aux compétitions sous-régionales et internationales ; la détection des boxeurs maliens et de la diaspora ; et l’amélioration du plateau technique.

Ainsi, le bureau a élaboré un Plan quadriennal 2015-2019. «Cela nous a permis d’organiser et de participer à plusieurs gala (local, national, régional et international) ; de détecter de jeunes boxeurs au niveau national et au sein de la diaspora ; d’organiser et de participer à des stages et à des formations aux plans national et international ; et de renforcer les ligues en équipements et matériels de boxe», a précisé M. Sanogo.

«Amis sportifs, ayez toujours à l’esprit que votre association a été créée pour votre plaisir et que ce n’est pas un produit que vous avez acheté…», a conseillé le désormais président d’honneur de la Femaboxe, Mamadou Sanogo, qui a ensuite adapté au contexte la célèbre citation du président John Fitzgerald Kennedy («Ne demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, demandez ce que vous pouvez faire pour votre pays»). «Demandez-vous ce que vous pourriez faire pour votre association et non pas ce que votre association peut faire pour vous».

Lors de la cérémonie d’ouverture, le président sortant a également remercié la Direction Nationale des Sports et de l’Education physique (DNSEP) pour «sa constance dans l’accompagnement» et du Comité National Olympique et Sportif du Mali (CNOSM) pour «l’assistance multiforme octroyées aux Fédérations sportives nationales (FSN)».

Il a aussi adressé ses vifs remerciements aux partenaires stratégiques que sont la SOTELMA/MALITEL et PMU-Mali, dont «le concours financier garanti la réussite de nos compétitions nationales». Il a également manifesté toute sa reconnaissance aux bénévoles. «Je souhaiterais que tout le monde ait bien conscience du travail et di temps que nos bénévoles consacrent à notre noble art qui dépasse le travail du bureau fédéral, et organisent des activités sur plusieurs sites», a témoigné le doyen Sanogo.

Le Directeur de cabinet du président du CNOSM, M. Tidiane Médian Niambélé, a salué «l’abnégation» du président (sortant) Mamadou Sanogo «à animer une discipline qui a fait la fierté et le bonheur du peuple malien». Il a loué les qualités managériales du président sortant en mettant en évidence, «sa gouvernance solide et convenable».

Il a sollicité son accompagnement et ses conseils pour la nouvelle équipe qui prend le relais sous la conduite de Cheick Raoul Diakité.

Moussa Bolly

 

LA LISTE DES 13 MEMBRES DU NOUVEAU BUREAU DE LA FEMABOXE ELU POUR 4 ANS:

 

  1. Président : Cheick Raoul Diakité
  2. 1er Vice Président : Mme Bengali Mahawa Guindo
  3. 2e Vice Président : Mahamane Boubou Maïga
  4. 3e Vice Président : Mountaga Tall
  5. Secrétaire Général : Alassane Mariko
  6. Secrétaire général adjoint : Issouf Diop
  7. Trésorier Général : Mahamadou Draba
  8. Trésorier général adjoint : Alfousseyni Alwata
  9. Secrétaire à l’organisation : Alassane BARRO
  10. Secrétaire à l’organisation adjoint : Kassim Traoré
  11. Secrétaire au marketing et sponsoring : Salif Traoré
  12. Secrétaire aux médias et à la formation : Amara Malé Diallo
  13. Secrétaire aux comptes : Issa B. Diallo