MODEM : Les chômeurs font immersion dans les missions du MEFP

Le Mouvement national des chômeurs et des sans-emplois du Mali (Modem) a été
informé des missions des structures de ministère de l’Emploi et de la Formation
professionnelle (MEFP). C’était à la faveur d’une journée porte ouverte au gouvernorat du
district organisé par le département.
Informer les jeunes chômeurs sur les missions des structures rattachées au ministère de
l’Emploi et de la Formation professionnelle était ce vendredi l’objet d’une rencontre entre le
département de l’Emploi et le Modem.
La rencontre a enregistré la présence du ministre de l’Emploi et de la Formation
professionnelle, Maouloud Ben Kattra, les directeurs des structures relevant de son
département, le président du Modem, Mahamane Ibrahim, et plusieurs de ses militants.
Pour trouver des solutions à la problématique de l’emploi au Mali et orienter les chômeurs dans
la recherche et la création d’emploi, cette journée porte ouverte a été initiée par le ministère de
l’Emploi et de la Formation professionnelle. Une initiative saluée par les demandeurs d’emploi,
mais ne va pas les dévier de leur objectif.
“Nous allons compter sur vous tout en continuant sur notre lancée qui est de réfléchir et poser
des actes pour transformer le potentiel de chômage, de sous-emploi, de discrimination, de
favoritisme, de pauvreté, de conflit ethnique et de rébellion au Mali en un dynamisme réel de
développement à travers la compétence nationale”, a précisé le président du Modem.
Profitant de cette occasion, le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle a rappelé
aux participants l’objectif de cette journée tout en leur précisant la mission principale de son
département. “L’objectif recherche, c’est d’inciter les jeunes à l’esprit de création d’entreprise.
C’est aussi de dire aux jeunes que nous sommes ministère de l’Emploi, mais nous créons les
conditions de créations d’emploi, mais nous offrons l’emploi”, a rappelé le ministre Ben Kattra.
Cette journée porte ouverte a permis aux structures relevant du ministère de l’Emploi et de la
Formation professionnelle comme la direction nationale de l’emploi, celle de la formation
professionnelle, l’Agence nationale pour l’emploi, l’Agence pour la promotion de l’emploi des
jeunes, et bien d’autres d’expliquer aux participants leurs missions.
Les jeunes ont fait part de leur déception au ministre de l’Emploi quant à la gestion de la
question d’emploi au Mali. “La question du chômage, pour nous passe par trois chemins ; les
chômeurs, les décideurs politiques et les partenaires financiers. Mais au Mali, la politique
d’emploi a toujours écarté l’un des acteurs clé qui est les chômeurs”, a regretté Mahamane
Ibrahim.
Après avoir reçu des informations sur les missions des structures du département de l’Emploi et
de la Formation professionnelle, le Modem a sollicité du chef du département de l’Emploi, une
formation sur l’entreprenariat. En réponse à cette sollicitation, le ministre Ben Kattra a promis
l’élaboration d’un plan global de formation sur l’entreprenariat au Mali.
Youssouf Coulibaly