MIGRATION IRRÉGULIÈRE : Plus de 5000 migrants victimes de la méditerranéen en 2016

302

Si la migration des jeunes fait vivre beaucoup de familles maliennes, elle brise aussi des milliers d’autres. Car, nombreux sont les migrants utilisant des canaux irréguliers qui n’arrivent pas à destination. Fuyant la misère de leur pays d’origine ou parfois poussés à l’aventure érigée comme culture dans certaines régions du Mali, ils trouvent la mort en cours de chemin laissant derrière eux des mamans, des frères et épouses inconsolables. Selon l’Organisation mondiale de la Migration (OIM), ils sont plus de 5000 migrants africains dans cette situation en 2016 qui sont morts dans des conditions tragiques dans la méditerranéen sans pouvoir réaliser leur rêve de rentrer en Europe.  C’est du gâchis !

« Ces pertes de vie qui sont très dures à porter surtout qu’elles concernent la frange juvénile de la population malienne », regrette le ministre des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration africaine, Dr Abdrahamane Sylla. Selon lui, le gouvernement du Mali fera tout pour mettre un terme à la migration irrégulière.

Youssouf Z KEITA

www.diasporaction.fr