Me Nadia B Camara élue présidente de la FAUJA: Son chantier

Il s’agit de relever le défi de la mobilisation des jeunes d’Afrique dans tous les barreaux d’Afrique, notamment en ce qui concerne les anglophones et lusophones. En plus, elle compte, entre autres, accroître la représentativité des jeunes avocats au sein de la fédération.

Le thème central de ce premier congrès ordinaire de la FAUJA était, “Quelle Afrique pour le jeune avocat?”. Les jeunes avocats ont également formulé d’importantes recommandations. Il s’agit notamment de la révision du statut du jeune avocat pour lui permettre de mieux exercer sa profession. Ils ont également décidé de mettre l’accent sur la formation  pour renforcer les capacités des jeunes avocats. Ces derniers s’engagent aussi à mettre en place des commissions thématiques pour élaborer périodiquement des rapports. De plus, ils ont demandé le statut d’observateurs des élections en Afrique et un statut consultatif auprès des organisations internationales.

Notons que le secrétariat exécutif de la FAUJA est occupé par Pape Samba Sow du Sénégal. Il est assisté par Me Diarra du Mali.

Les vice-présidents sont dans les cinq zones africaines. Le poste de trésorier est revenu au barreau du Niger et est assisté par celui du Sénégal. Le président sortant Me Antoine M’Bengue et Me Xavier Jean Kéita ont été désignés membres d’honneur. Ce dernier s’est félicité du bon déroulement des travaux.

Youssouf Diallo

Le 22 Septembre 17/11/2011