Mali : l’armée française chasse un groupe armé d’une ville du nord-est.

Vendredi, le MAA avait revendiqué la prise de la localité malienne de Anéfis, après des affrontements avec les touareg du MNLA. Un responsable du MNLA, avait de son côté affirmé que “les assaillants” qui avaient pris le contrôle de la localité, étaient des islamistes du mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’ouest (mujao). Plutôt présents dans la région de Gao (nord), le Mujao a démenti “toute implication” dans les affrontements de Anéfis.

“Nous confirmons bien que l’aviation française est intervenue contre le MAA qui avait pris vendredi le contrôle de la ville de Anéfis préalablement sous les ordres du MNLA”, a déclaré un haut gradé de l’armée malienne, qui a préféré garder l’anonymat. Samedi, la localité de Anéfis, a été déserté par les combattants du MAA dont notamment “des véhicules ont été détruits” par l’armée française, selon la source militaire africaine dans le nord du Mali.

Par La rédaction de RTL.fr , AFP