Macron réélu? “Il a parfaitement fait le travail de mise au pas des classes populaires”

Emmanuel Macron

Il n’est pas encore candidat, mais Emmanuel Macron est déjà en tête des sondages.

Peut-il de nouveau briser la droite et la gauche et rejouer, en 2022, le scénario de 2017?

Bousquet et Bégaudeau en débattent.

«Il est toujours là.

Il est très fort.

Il a vraiment cassé en deux la droite et il a démoli la gauche, il l’a tellement siphonnée et asséchée qu’elle peine à exister», analyse François Bousquet.

Le rédacteur en chef de la revue Élements poursuit son débat avec François Bégaudeau devant les caméras de Sputnik, cette fois-ci sur l’avenir politique d’Emmanuel Macron en 2022.

À six mois de la présidentielle, les auspices sont plutôt favorables au Président sortant qui cumule, selon certains sondages, près de 30% des intentions de vote dès le premier tour.

Pour François Bousquet, le «génie stratégique» du candidat Macron pourrait être de renouveler l’opération de 2017.

En s’adressant une nouvelle fois à «ces niches électorales» qui composent la «France fractionnée et archipélisée» d’aujourd’hui.

Pour François Bégaudeau, tout se passera surtout au sein du «grand bloc bourgeois», auquel appartient, selon lui, la gauche du gouvernement mais aussi l’extrême droite.

À en croire l’auteur de Notre joie (Éd. Fayard), il faut s’attendre à «un débat de copropriétaires» entre «boutiquiers de la classe dominante».

«Macron va gagner», prédit-il:
«Cinq ans de macronisme ont bien convaincu la bourgeoisie qu’en matière de conservation de l’ordre social, de rente, de profit et de mise au pas des classes populaires, Macron a parfaitement fait le travail», ironise l’écrivain.

Thomas Arrighi

Source: SputnikFrance