L’ENGRAIS FRELATE BIENTOT DISTRIBUE AUX PAYSANS Hypothèque sur la campagne agricole 2015-2016

champ coton

Une catastrophe est sur le point de s’abattre sur le Mali. Le moteur de l’économie du pays, l’agriculture, est fortement menacé avec un scandale d’engrais qui risque de réduire la production de la campagne 2015-2016 de presque de moitié. En effet, les “40 000 tonnes” d’engrais frelatés fourguées à la CMDT seront distribuées aux agriculteurs dans certaines localités de la région de Sikasso dans les semaines à venir si les plus hautes autorités ne réagissaient pas urgemment.

Dans ces zones, les paysans sont servis en engrais 14 jours après la semence. “Dans ma zone, les gens sèment depuis la grande pluie du 5 juin. Si tout va bien, nous commencerons la distribution des engrais la semaine prochaine avec l’autorisation de la hiérarchie qui doit d’abord nous fixer le prix des différents produits”, nous a confié un chef de zone de production agricole (ZPA) dans le cercle de Sikasso.

Il a précisé avoir appris la nouvelle des engrais de mauvaise qualité, mais ajouté qu’il n’a pas été officiellement informé par sa hiérarchie sur la question. “Peut être que mes produits sont de bonne qualité sinon on allait déjà les changer puisque tout le monde sait que la saison commence à partir d’ici”. “Je n’attends que les prix pour commencer la distribution des engrais”, a-t-il précisé.

Les explications de ce chef ZPA prouvent que les enquêtes ouvertes la semaine dernière sur instruction du président de la République n’ont rien changé dans ce scandale.

Maliki Diallo

Source: L’Indicateur Du Renouveau 10/06/015