HAUT CONSEIL DES MALIENS DU BENI”Vieux Diallo, une coquille vide à la tête des Aigles”

Lors de sa première sortie pour le compte des éliminatoires de la coupe du monde Brésil 2014, l’équipe nationale du football du Mali a échoué face à leurs adversaires du jour par un score de 0-1. Une défaite qui a délié la langue à certains supporteurs. Amadou Diallo, président du Haut conseil des Maliens du Bénin, lui n’est pas passé par quatre chemins pour situer les responsabilités de cette défaite. Pour lui, la défaite des Aigles incombe à leur entraineur qu’il accuse de ” coquille vide”.

Pour le président du Haut conseil des Maliens du Benin et Coordinateur de la Gare internationale du Mali, Amadou Diallo, cette défaite des Aigle n’a rien de surprenant.  ”Je l’ai prédit avant le match dans le quotidien national “L’Essor”, rappelle-t-il.  Avant d’ajouter qu’il ignore les critères de sélection des dirigeants Maliens. Amadou Pathé Diallo est toujours l’entraineur adjoint’, à la Chan l’équipe lui a été confiée, il n’a été capable que d’un bilan médiocre. Trois matchs, trois défaites, un but marqué et 6 buts encaissés. Au match Mali-Gabon, on a été éliminé à Bamako par les Gabonais et c’était avec le même Vieux Diallo. ”Voyant la défaite venir, je ne me suis même pas donner la peine d’aller au terrain “, fulmine-t-il.

”Vieux est complexé”, ajoute-t-il. ”Lors d’un entretien privé je lui ai posé une question à laquelle il m’a répondu que les joueurs ont une mentalité européenne, ils ne m’écoutent pas. Et si l’éducateur n’est pas écouté par les  apprenants cela veut dire qu’il est ignorant à leurs yeux”. Je demande aux autorités de limoger immédiatement toute l’equipe d’encadrement de Vieux, faute de quoi le Mali n’ira même pas en Afrique du Sud à plus forte raison au Brésil en 2014”, ironise-t-il.

Pour le cas de Mahamadou Sidibé comme l’entraineur des gardiens, c’est rigolo, dit-il. ”Pendant dix ans de carrière professionnelle avec l’équipe nationale il n’a eu aucun succès, pratiquement tout le monde sportif l’a remis en cause parce qu’il n’a pas le niveau requis pour encadrer les gardiens”.

Nabila Ibrahim Sogoba envoyé spécial au Bénin