HASSAN NACIRI, AMBASSADEUR DU MAROC AU MALI : “Le Maroc fait tout pour aider le Mali à résoudre sa

Le Conseil fédéral national des adeptes de la Tariqa Tijaniya (Confénat) a désormais son siège à l’ACI-2000, près du bureau du juge anti-cooruption. C’est un local de deux niveaux dont les frais de location sont pris en charge par l’ambassade du Maroc au Mali. A la cérémonie d’inauguration, on notait la présence de l’ambassadeur du Nigeria au Mali, Mounir Liman, Me Mountaga Tall, le prêcheur Ousmane Chérif Madani Haïdara, le maire de la Commune IV, Moussa Mara, les responsables du Confénat et plusieurs autres invités.

Dans son intervention, l’ambassadeur du Maroc, S. E. Hassan Naciri a saisi l’occasion pour se prononcer sur la crise que traverse notre pays. “L’évènement intervient dans un contexte grave pour le Mali, mais cela ne nous a pas empêchés d’être unis. Le Maroc a fait ce qu’il a pu pour permettre une sortie de crise. Nous avons fait tout ce qui était possible et nous continuons nos efforts au Mali, à Génève et au Conseil de sécurité aux Nations unies. Nous conjugons nos efforts avec la Cédéao et nous sommes présents sur le terrain humanitaire en intervenant auprès des réfugiés au Burkina Faso, en Mauritanie, au Niger et à Bamako. Le Mali et le Maroc ont des relations multidimensionnelles et nous souhaitons que grâce au génie du peuple malien, la crise sera conjuguée au passé. Le Maroc n’abandonnera jamais le Mali”, a expliqué l’ambassadeur.

Hassan Naciri, parlant de l’événement à proprement parler, a indiqué que la mission de la zawiya a toujours été de rassembler et pour cela le Maroc ne pouvait qu’accompagner le Confénat pour être fidèle à son histoire. “En le faisant, nous essayons d’être fidèles à notre histoire commune qui est fondée sur les échanges commerciaux, religieux”, a ajouté le diplomate.

Le vice-président du Confénat, Amadou Cheick Bidi Tall, a souligné que “depuis la consécration de l’allégeance spirituele entre le souverain marocain, Moulaye Souleymane Ben Mohamed, et le pôle caché de sainteté Mohamedienne Cheick Ahmed Tidiany, sous le regard attentif et l’encouragement du prophète (PSL), les différents souverains marocains qui se sont succédés au trône n’ont cessé de faire bénéficier de leurs attentions et leurs intérêts pour la promotion de la Tariqa Tijianiya”.

Amadou Cheick Bidi Tall de poursuivre : “Aujourd’hui, il ne fait l’ombre d’aucun doute que le dévouement et le soutien sans faille de Sa Majesté à la cause de la Tijaniya font que le Royaume du Maroc constitue à jamais une plaque tournante et incontournable de notre Tariqa, mais aussi un pôle de solidarité sans faille avec le reste du continent africain dans sa composante religieuse soufi”.

Une visite des locaux, suivie des conseils et de la fatwa du président de la Confénat, Thierno Hady Cheick Oumar Thiam, a mis fin à la cérénomie.

Abdoulaye Diakité

L’Indicateur du Renouveau