Grande-Bretagne: décès de la “Dame de fer” Margaret Thatcher

Le décès a été annoncé à la mi-journée par Mark et Carol Thatcher, les enfants jumeaux de la “Dame de fer”. Il n’y aura pas de funérailles nationales, ont précisé les autorités britanniques. Margaret Thatcher sera incinérée.

Les réactions n’ont pas tardé à affluer, alors que cette figure politique du 20e siècle a divisé l’opinion tant par ses convictions que son intransigeance. “Nous avons perdu un grand dirigeant, un grand Premier ministre et une grande Britannique”, a réagi l’actuel chef du gouvernement britannique David Cameron, soulignant sa “grande tristesse”.

Membre comme Margaret Thatcher du Parti conservateur, David Cameron, a décidé d’écourter une visite entamée en Europe et de rentrer à Londres. Attristée, la Reine Elizabeth II a indiqué qu’elle allait envoyer un “message de sympathie” à la famille endeuillée.

“Un leader extraordinaire”

A l’étranger, l’ex-président soviétique Mikhaïl Gorbatchev a salué en Mme Thatcher “une grande personnalité politique” qui “restera dans l’histoire”. En Pologne, Lech Walesa, chef historique du syndicat polonais Solidarité, a rendu hommage à celle “qui a contribué à la chute du communisme” en Europe.

La chancelière allemande Angela Merkel a rappelé que Mme Thatcher a “marqué la Grande-Bretagne moderne comme peu l’ont fait, avant ou après elle. Elle a été un leader extraordinaire de notre époque”. Outre-Atlantique, le président Barack Obama souligne que “le monde perd l’un des grands avocats de la liberté et les Etats-Unis une vraie amie”.

En France, le président François Hollande a évoqué la relation “franche et loyale” entretenue par l’ex-Première ministre avec son pays. Il signale son “impulsion décisive” à la construction du tunnel sous la Manche.

Seule femme

Margaret Thatcher ne faisait plus que de rares apparitions ces dernières années. Atteinte de la maladie d’Alzheimer, elle a été victime de plusieurs attaques cérébrales.

Issue d’un milieu modeste, elle avait été élue députée à 34 ans, avant de prendre la tête du parti conservateur entre 1975 et 1990. Elle a été la première, et à ce jour la seule femme Premier ministre: entre 1979 et 1990.

(ats / 08.04.2013 17h29)