Développement de la commune rurale de Kourouma : Une cité des enseignants construite

Kourouma-cite

Le dimanche 21 Novembre 2021 s’est tenue, dans la commune de Kourouma (cercle de Sikasso) la cérémonie d’inauguration de la première cité des enseignants de la commune.

C’est une initiative de ladite commune, en partenariat avec l’Ong BAMIRIA, animée par des ressortissants de la commune et un citoyen américain, Evan Mickels,  affectueusement appelle “ZIE TRAORE”

En 2018,  lors d une réunion d’évaluation des besoins communautaires, les enseignants avaient signalé certaines difficultés.

C est ainsi que la décision fut prise de réaliser une cité des enseignants avec la construction de 12 logements.

Le mode opératoire, que l’on peut qualifier d’inédit, a porté les engagements suivants :

1-chaque parent s’est acquitté du versement d’une cotisation de 300F CFA par enfant, fréquentant l’école.

2- Les maîtres, les jeunes du village et les élèves ont fourni les matériaux, sable et gravier et confectionné les  briques.

3- La Mairie de Kourouma a affecté un terrain pour la réalisation du projet. 

4-Evan Mickels alias Zie Traore, à travers l’Ong BAMIRIA, a fourni le ciment, les tôles, le bois et pris en charge les honoraires de l’entreprise de construction 

Le projet a coûté 18 millions F CFA. Une somme, certes modeste, mais inestimable au regard de l’engagement communautaire et du caractère d’exemplarité de la démarche. 

Le conseil communal de Kourouma, dirigé par le Maire Adama Noumpounon Diarra,  ainsi que les populations ont compris que l’éducation et la santé constituent les pierres angulaires du développement local.

Les actions de la commune sont confortées par les nombreuses initiatives citoyennes  des ressortissants de Kourouma, comme  l’Association Cimprogo et l’Association NGwo Naatan

La première association a procédé a une distribution de fournitures scolaires aux 10 villages, le 21 novembre dernier.

La seconde a organisé une collecte de fonds à l’effet de réaliser la construction du mur de clôture de l’école de Kourouma. Les différentes initiatives sont assurément des facteurs d’encouragement et de motivation pour les enseignants et les élèves de la zone.

A cet égard, le Maire de la Commune de Kourouma, Adama Noumpounon Diarra,  a félicité et remercié   les enseignants et les élèves pour les fabuleux résultats obtenus au DEF session 2021, avec un taux de réussite de 100%

Le Directeur du CAP de Kignan, Adama Diarra, a souligné qu’après plus de 20 ans dans l’administration scolaire, c’est la première fois qu’il enregistre une initiative comme celle entreprise à Kourouma. 

Le Directeur Coordinateur et porte-parole des enseignants, Yaya H. Dembélé  a remercié l’Ong BAMIRIA  tout en sollicitant des appuis supplémentaires pour la réalisation d’un point d’eau potable pour la cité et la construction de nouvelles salles de classe, pour faire face aux effectifs croissants.

En réponse, le Maire a pris l’engagement de trouver une solution à la question de la pénurie d’eau. 

Par ailleurs, le programme d’investissement 2021/22  de la mairie prévoit la construction de deux nouvelles salles de classe.

Enfin, l’Ong BAMIRIA dispose d’un lot de panneaux solaires, que les enseignants pourront acquérir à souhait, à des conditions préférentielles, à l’effet d’éclairer leurs logements. 

De même, des vélos, comme moyens de déplacement, sont également proposés pour tous aux mêmes conditions.

L’ensemble des ressources générées à partir de la cession de ces équipements revient à la communauté et géré par elle…

Les logements occupés par les enseignants le sont à titre  gratuit. 

Le sous-préfet de Kignan, Mahamane Sidibé, a salué cette belle initiative qui contribuera, selon lui, à impacter qualitativement les prestations des enseignants, tout en réduisant considérablement les retards et l’absentéisme de ceux-ci.

Et, pour la pérennisation de l’investissement, il s’est engagé à mettre en place un comité de gestion, à faire faire un entretien régulier des bâtiments, procéder au recrutement massif des enfants, à faire un suivi régulier des enseignants au regard de leur contrat d’objectifs.

Bruno D SEGBEDJI